Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Sud-Kivu : Des organisations féminines dénoncent la recrudescence des cas de violence domestique

128views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Depuis la semaine passée, la toile est inondée des images des femmes ayant été victimes des violences domestiques dans certains coins de la république démocratique du Congo.

Ces images illustrent des femmes battues, torturées et d’autres tuées de suite de coups et blessures administrés par leurs maris.

Le cas le plus récent est celui de madame Alice Lyanya retrouvée morte le 3 juin 2022  et dont le mari serait le principal auteur de son décès, un dossier qui est déjà entre les mains de la justice.

Les défenseurs des droits humains condamnent ces genres d’actes qui ne font qu’accentuer les cas des violences domestiques.

L’un d’eux ,Arsène Lumpali invite les femmes à briser le silence et à dénoncer toute forme des violences dont elles sont victimes.

Ce défenseur des droits humains recommande à la communauté de bannir les coutumes rétrogrades qui obligent à la femme de rester silencieuse dans le foyer peu importe les formes des violences dont elle est victime.

Notre source pense que des sensibilisations sur la masculinité positive  devraient être menées par les organisations des droits humains à l’endroit des hommes dans le souci de les amener à être des protecteurs de leurs épouses.

Enfin, Arséne Lumpali demande   à l’Etat congolais de mettre en application les textes qui promeuvent les droits de la femme et à la justice de punir les coupables.

MAPENDO Linda

Partagez: