Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Politique

Sud-Kivu : La motion contre la ministre provinciale de l’éducation rejetée

324views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

La motion de défiance initiée pour obtenir la déchéance de la ministre provinciale de l’éducation Géneviève Mizumbi vient d’être rejetée par les députés provinciaux.

Réunis en plénière mercredi 11 mai 2022 l’examen et le vote de ladite motion, sur les 46 députés votants, 29 ont choisi pour le maintien de la ministre au gouvernement provincial contre 17 seulement qui ont voté pour sa déchéance.

Alors qu’au cours du débat, aucun député n’est passé pour défendre la motion en faveur de la ministre, les quelques courageux sont plutôt passé pour argumenter et montrer pour la patronne de l’éducation au Sud-Kivu devrait être évincée.

Dans leurs interventions, les députés soutenant la motion ont démontré comment les frais de participation à l’Examen d’Etat sont fixés en fonction des intérêts de chaque intervenant dans les opérations y relatives.

C’est notamment la prise en charge des loyers des bureaux gestionnaires et même de certains responsables en province ainsi que le partage des reliquats entre certaines autorités de l’éducation en province et au niveau national.

Au total dix députés sont passé défendre la motion et ont sollicité la baisse de la somme de 42.5 à 25 comme l’année passée car rien ne pouvait justifier cette hausse surtout que les textes légaux recommandent leur suppression progressive.

Visiblement convaincus par les réponses de la ministre 29 députés ont voté contre la motion. Au sujet de cette somme de 42.5, la ministre a précisé qu’après évaluation, il a été constaté que les 25 dollars payés l’année passée n’avaient pas permis le bon déroulement de l’Examen d’Etat.

Selon elle, cela avait entraîné le boycott des inspecteurs et même la confiscation des fiches par certains surveillants sous payés avec la conséquence sur les résultats enregistrés par le Sud-Kivu.

Satisfait des résultats du vote, Geneviève Mizumbi promet de travailler plus pour la province.

Les députés signataires de cette motion et d’autres qui ont voté pour elle c’est un sentiment de déception. L’un d’eux Maisha Kazenguhera Freddy estime que l’Assemblée Provincial a démontré ses limites à défendre les intérêts de la population.

Il promet néanmoins qu’avec les 17 qui ont accepté de voter pour la motion, le travail va se poursuivre jusqu’à obtenir des résultats dans les secteurs au profit de la population.

Partagez: