Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Justice

Insécurité au Sud-Kivu : Le Vice-Ministre de la Justice Amato Bayubasire décourage le trafic d’influence visant à obstruer l’action judiciaire

117views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Le Vice-Ministre de la Justice Amato Bayubasire salue le verdict rendu par le Tribunal Militaire de garnison de Bukavu siégeant en audience foraine contre les auteurs des braquages des véhicules sur la route nationale numéro deux, axe Bukavu-Mugogo et attaques contre des maisons de paisibles citoyens dans le territoire de Walungu.

Il l’a dit dans un entretien avec Radio Maendeleo lundi 9 mai 2022 après le prononcé du jugement condamnant six personnes à la peine de mort pour vol à mains armées, meurtre, braquage des véhicules et pillages.

Pour Amato Bayubasire, cette condamnation entre dans le processus visant à sécuriser les personnes et leurs biens mais aussi redorer l’image de la justice comme le souhaite le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Une année après sa nomination comme vice-ministre de la justice, Amato Bayubasire rassure néanmoins que ces audiences vont se poursuivre dans d’autres coins à travers la province pour punir tous les bourreaux qui sèment terreur et désolation.

A rappeler que lors de son récent séjour au Sud-Kivu, Amato Bayubasire avait réuni le procureur général de la république près la cour d’appel du Sud-Kivu et l’auditeur militaire supérieur dans le souci de leur demander d’organiser des audiences pour juger tous les auteurs arrêtés par les services de sécurité.

Il réitère son appel au procureur et à l’auditeur supérieur à veillez au respect des lois de la république et recommande qu’en cas d’arrestation, les personnes concernées soient être punies conformément à la loi.

La lutte contre l’impunité est un cheval de bataille du Vice-Ministre de la Justice Amato Bayubasire qui décourage le trafic d’influence allant dans le sens d’obstruer l’action judiciaire.

Thierry M. RUKATA 

Partagez: