Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
EconomieUncategorized

Corridor Central : Bilan de Dieudonné Dukundane au Secrétariat exécutif de l’Agence de Facilitation de Transport de Transit 

64views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Six années ont suffi pour le Secrétaire Exécutif du Corridor Central, capitaine Dieudonné Dukundane de réaliser 28 projets durant son mandat à la tête du Secrétariat Exécutif du Corridor Central.

Ce bilan a été révélé ce samedi 16 avril au cours d’une séance avec le staff de l’Agence de Facilitation de Transport de Transit du Corridor Central élargie aux Coordonnateurs des Médias Partenaires de ladite agence.

Le Secrétaire Exécutif, capitaine Dieudonné Dukundane qui arrive fin son mandat se dit satisfait du travail abattu ensemble avec les décideurs de pays membres, les bailleurs de fonds, les parties prenantes et son personnel afin de faire du Corridor Central, le meilleur corridor en Afrique.

Il a remercié les partenaires qui ont eu à financer différents projets, dont les études de faisabilité de certains projets et réaliser des travaux de réhabilitation des infrastructures de base dans les pays membres du Corridor Central.
Parmi ces partenaires TreadMark East Africa, Banque AD, AUDA, NEPADI -IPPF, Banque Mondiale, GIZ et bien d’ autres .

Les projets facilités par le Secrétariat Exécutif du Corridor Central sont notamment, les projets de modernisation et réhabilitation des routes, ports, chemins de fer, lac, océan, postes frontaliers, protection de l’environnement, formation des marins et autres usagers de ce couloir.

En ce qui concerne les projets en RDC, en partenariat avec Trad Mark East Africa, l’agence a plaidé pour le financement du dragage de port de kalundu en RDC et la modernisation des bâtiments au port de kalundu.

Le financement des études de faisabilité du premier et deuxième lot de la route nationale numéro 5 et multinationale Kalundu, Luberizi, Kamanyola , Bukavu.

Le projet de chemin de fer tripartite entre la RDC, Burundi et la Tanzanie .
Ce projet va connecter les trois pays au standard international par la voie ferroviaire Uvinza, Musongati -Gitega -Bujumbura, Uvira -Bukavu jusqu’à Kindu.

Le projet de réhabilitation de poste frontalier, construction de bâtiments et airs de repos, parking, à Ruzizi 2 et petite barrière, ce projet est facilité par TRAD MARK.

Le projet de développement intégré sur le lac kivu qui reste une priorité pour son exécution.

Toutes les années n’étant pas roses, pendant les années 2020 et 2021 les projets le long du corridor central ont été perturbés par la COVID-19, une pandémie qui a ralentie la vitesse de la machine et les investissements.

Pendant ce temps les échanges commerciaux entre pays ont évolué grâce à la collaboration avec les gouvernements et l’utilisation de la nouvelle technologie pour le suivi des cargos le long du Corridor Central.

Le Secrétaire Exécutif du Corridor Central, capitaine Dieudonné Dukundane a rappelé que durant son mandat la structure a été reconnu meilleur couloir pour la facilitation et la préparation de projets afin d’accéder au financement par l’union africaine à travers AUDA -NEPAD.

Il a invité ses collègues de toujours mieux faire, afin que l’agence de Facilitation de Transport de Transit du Corridor Central soit réputée, meilleur, modèle, pilote et capable de prouver ses performances dans la facilitation des échanges commerciaux, accès aux marchés et accroissement économique.

Il a exhorté l’équipe à un travail de promotion et de faire aussi de ce corridor un corridor à moindre coût et à courte durée et a encouragé aussi les exportations des produits et minerais qui sont dans les pays membres.

Le corridor central est constitué de 5 pays membres à savoir, le Burundi, la RDC, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda.

L’agence facilite le transport et le transit des marchandises à partir du port de Dar es Salam jusqu’au pays de destination.

Héritier BOROTO

Partagez: