Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Securité

Sud-Kivu : Journée des martyrs de l’indépendance, les anciens combattants réclament l’amélioration de leurs conditions de vie

125views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

La République démocratique du Congo célèbre le 04 janvier de chaque année, la journée des martyrs de l’indépendance.

D’ordinaire la journée qui est déclarée chaumée et payée en RDC est marquée dans la matinée à Bukavu, par le dépôt d’une gerbe des fleurs au monument aux morts situées entre le palais de justice et le cabinet du Gouverneur à la LABOTTE dans la commune d’IBANDA.

Quelques anciens combattants encore en vie qui ont servi dans la force publique pendant la guerre dites 40-45 accompagnées de leurs dépendants assistent à cette courte cérémonie.

La journée du 4 janvier, se veut aussi être une journée de revendications pour ces anciens combattants qui réclament l’amélioration de leurs conditions de vie auprès du pouvoir public.

Plusieurs observateurs estiment que la journée du 04 janvier 1959, marquait déjà le souhait du peuple congolais à accéder à l’indépendance, après une longue période de colonisation.

Quelques historiens abordés par votre rédaction indiquent que cette journée a permis au peuple congolais d’exprimer publiquement la demande d’indépendance, après plusieurs années de violation de leurs droits et de privation de liberté.

Les émeutes de Janvier 1959 de Léopoldville sont une série d’émeutes et de troubles sociaux s’étant déroulés à Léopoldville Congo Belge marquant un tournant décisif vers l’indépendance du Congo.

Les émeutes éclatent après que les autorités coloniales ont interdit aux membres du parti politique de l’ABAKO de manifester le 4 Janvier 1959. La répression est alors très violente.

Le nombre exact de victimes n’est pas connu à ce jour, mais au moins 49 personnes auraient perdu la vie. Le Congo belge obtient son indépendance près d’un an et demi plus tard soit  le 30 Juin 1960.

Ricky OMBENI

Partagez: