Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
SecuritéSocieté

Bukavu : La NDSCI dénonce l’érection d’une barrière illégale par des militaires à Mulwa/Bagira

129views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

La Nouvelle Dynamique de la société civile du Sud-Kivu dénonce la présence d’une barrière sur l’avenue RUGONDO au quartier MULWA dans la Commune de BAGIRA.

La NDSCI renseigne que c’est depuis le mois décembre 2021 que des hommes en uniformes ont érigé une barrière dans ce quartier.

Ces derniers exigent aux passagers une somme compris entre 500 et 1000fc pour traverser la barrière, indique la NDSCI dans ce document rendu public et dont copie nous est parvenue.

De même les femmes et les hommes en provenance de Kabare qui transportent leurs marchandises, à savoir les cannes à sucres, les braises, les choux et les sticks d’arbres pour le marché LWKABIRHI sont aussi obligés de laisser une partie de leur marchandise et ou payer une somme d’argent à ces militaires pour qu’ils traversent la barrière poursuit notre source.

Ces personnes s’indignent de voir qu’elles payent les taxes au Marché mais les militaires les tracassent aussi en cours de route.

La Nouvelle Dynamique de la société civile étant une structure de Défense des Droits humains dénonce ces tracasseries observées à ses différentes barrières érigées dans la ville de Bukavu et dans la province du Sud-Kivu.

La NDSCI demande aux autorités militaires d’interdire ce genre de comportement car c’est une forme de tracasserie à l’endroit de la population.

Cette structure citoyenne exige la suppression des barrières qui tracassent les habitants et l’étude d’un nouveau plan de sécurisation de la population de la province du Sud-Kivu.

La NDSCI demande aux habitants de la province du Sud-Kivu de dénoncer tout mouvement suspect dans leur milieu en collaborant avec les services de sécurité plus particulièrement la Police.

Ricky OMBENI

Partagez: