Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Economie

Sud-Kivu : Des petits commerçants exigent l’installation d’un guichet unique pour la perception des taxes pour limiter les tracasseries à la frontière

141views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Les petits commerçants transfrontaliers réunis au sein de la plateforme des associations et coopératives des petits commerçants transfrontaliers sollicitent au maire de la ville de Bukavu d’installer un guichet unique pour la perception des taxes des ETDs pour limiter les tracasseries des multiples services à la frontière.

Ils l’ont dit dans une rencontre de plaidoyer organisée par le Service d’Accompagnement et de Renforcement d’Autopromotion de la femme SARCAF ce vendredi 10 décembre 2021.

Ces petits commerçant recommandent également aux chefs des postes des services œuvrant aux frontières Ruzizi 1 et 2 à Bukavu de veiller au respect du mode de transport qui leur avait été exigé en vue de mettre fin au désordre actuellement observé dans le système de groupage et orchestré par des petits commerçants étrangers.
Dans les échanges, les petits commerçants transfrontaliers souhaitent que les autorités s’impliquent afin de leur faciliter le travail dans la quiétude.

David MULINGANO, chargé de mission Volet VBG du projet Facilitation du commerce dans le Grand Lacs PFCGL au sein de SARCAF renseigne que l’activité avait pour objectif d’amener les autorités politico administratives et les différents services transfrontaliers de prendre conscience des difficultés auxquelles se heurtent les petits commerçants transfrontaliers dans l’exercice de leurs activités.

Dans son exposé Dr Paulin Mpanga Mbishi qui a parlé de la prévention contre l’exploitation et abus sexuels a expliqué que SARCAF a déjà mis en place des mécanismes communautaires de gestion de plainte liées à l’exploitation, abus et harcèlement sexuel CBCM. Il ajoute qu’un numéro vert est déjà à la disposition des membres concernés.

Les représentants de la DGDA, la commune d’Ibanda Division du genre, DGM et la police ont pris part à cette activité.

Signalons qu’elle était organisée dans le cadre du projet Facilitation du commerce dans le Grand Lacs PFCGL financé par la Banque mondiale à travers la cellule d’infrastructures.

Sylvie Nabintu

Partagez: