Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Kalehe : Les communautés Hutu et Tembo s’engagent à privilégier la paix et à vivre ensemble

620views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Les membres des communautés Hutu et Tembo s’engagent à vivre ensemble dans la paix et l’harmonie

Ils ont pris cet engagement jeudi 02 Décembre 2021 à l’issue du dialogue inter communautaire tenu à Kalehe sous les hospices du gouvernement provincial du Sud-Kivu à travers le ministère provincial de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières en collaboration avec le cadre de concertation de la société et de l’accompagnement de la section des affaires civiles de la Monusco-Bukavu.

Pendant trois jours, les participants ont échangé sur le récent conflit à Katasomwa dans le groupement Mubuku entre les communautés Hutu et Tembo afin de mettre fin aux tensions en privilégiant la paix et la cohabitation pacifique.

Zozo Sakali, président du cadre de concertation de la société civile en province du Sud-kivu précise que ces assises se sont terminées sous une note de satisfaction car les membres de ces deux communautés se sont engagés à enterrer la hache de la violence et cultiver la paix, l’amour et la cohésion sociale.

“Nous venons de clôturer les travaux de ce dialogue,qui ont commencé depuis le 30 Novembre, travaux liés au dialogue intercommunautaire entre les Hutu et Tembo ainsi que d’autres communautés de Kalehe. Nous avons échangé autour de ce qui s’est passé récemment à Katasomwa et il était question que nous puissions enterrés la hache de guerre, désormais travailler ensemble dans la paix et l’harmonie entre toutes les communautés. Les membres de ces communautés s’engagent à cultiver la paix, l’amour et la cohésion sociale. On vient de s’engager aussi à dénoncer toute tentative liée aux activités de rébellion”; explique Zozo Sakali.

Le cadre de concertation de la société civile du Sud-kivu félicite toutes les communautés et autorités locales du territoire de kalehe qui ont contribué pour la réussite de ces assises.

Richelieu Byamana, depuis Idjwi.

Partagez: