Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Justice

Radio Maendeleo à Kaniola : Des habitants exigent l’arrestation des auteurs des massacres commis à Kaniola 

163views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Les habitants de KANIOLA  en territoire de WALUNGU  exigent réparation en faveur des familles qui ont perdues le leurs lors  des massacres et tueries perpétrés dans plusieurs parties du territoire de WALUNGU  entre 1993 et 2003.

Ils l’ont dit le Dimanche 17 Octobre  2021 au cours d’une émission publique organisée par Radio MAENDELEO en collaboration avec l’ASBL SOS IJM, devant le mausolée construit en mémoire des victimes des massacres de KANIOLA.

Lors de cette émission, certains habitants ont donné des témoignages sur les massacres qui se sont déroulés dans cette partie du Sud-Kivu.

C’est notamment dans presque tous les villages que compte le groupement de KANIOLA mais aussi dans la chefferie voisine de NINDJA  ou l’on dénombrerait des fausses communes dans lesquelles des paisibles citoyens ont été enterrés après avoir été exécutés.

Pour ces habitants, c’est inacceptable que certains présumés auteurs de ces différents massacres soient libres de tout mouvement à ce jour sans être inquiétés.

Outre la création d’un tribunal international pour le Congo, ces habitants exigent également la vulgarisation du rapport MAPING  dans son intégralité ainsi que   l’arrestation des auteurs de ces massacres afin qu’ils répondent de leurs actes devant les instances judiciaires.

Prenant part à cette activité, le coordonnateur de l’organisation initiative Congolaise pour la justice et la paix ICJP Raphael WAKENGE rassure que la lutte va se poursuivre jusqu’à ce que les victimes obtiennent  réparation.

WAKENGE estime que l’espoir est permis par la création d’un tribunal international pour le Congo en faveur des victimes directes et indirectes.

Signalons que cette émission a été organisée par Radio Maendeleo en collaboration avec l’organisation SOS IJM dans le cadre du projet Just future avec l’appui de Cordaid.

Alain Kabika

Partagez: