Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
SantéSocieté

Sud-Kivu : Les infirmiers promettent de durcir leur mouvement de grève si le gouvernement ne répond pas à leurs revendications 

289views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

La grève des infirmiers déclenchée depuis le 09 juin dernier sur toute l’étendue de la RDC est loin d’être terminée.

Alors qu’elle a déjà occasionné plusieurs conséquences notamment la mort de plusieurs malades notamment les femmes enceintes suite manque d’assistance adéquate, jusque là le gouvernement ne semble pas y accorder une importance.

Ceci s’explique notamment par le fait que la grille barémique qui a été approuvée à l’issu des négociations à Kinshasa entre les ministères de la santé et celui du Budget afin de dénouer cette crise n’a pas été incluse dans le projet de budget 2022 déposé à l’assemblée nationale quelques jours avant l’ouverture de la session de septembre 2021.

Le président du syndicat des infirmiers du Sud-Kivu Pascal Mpuruta l’a révélé ce Vendredi 17 septembre à Radio Maendeleo

Selon lui la grille barémique qui devait être intégrée dans le nouveau Budget  avait repris les revendications des infirmiers. C’est notamment la prime des risques, mais cette dernière n’a pas été signée par le ministre de budget.

C’est dans ce sens que le syndicat des infirmiers compte saisir les députés nationaux pour aboutir à l’interpellation de tutelle.

Au regard de cette situation et malgré les conséquences de cette grève, Pascal Mpuruta indique que la grogne des infirmiers va se poursuivre jusqu’à ce que le gouvernement congolais trouve de solution à leurs revendications.

A noté que les infirmiers  ont déclenché leur mouvement de grève pour exiger l’alignement de leurs collègues à la prime de risque et l’amélioration de leur prise en charge salariale. Les médecins, eux, ont obtenu gain de cause et ont à ce effet suspendu leur grève. Une décision considérée comme une injustice par les syndicats d’infirmiers.

Partagez: