Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
SantéSocieté

Sud-Kivu : Le “Ngaka” ou fraises sauvages, une réponse au problème d’infertilité chez les hommes (Dr Désiré Alumeti Munyali)

224views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Le doctorant en thèse, le Docteur Désiré Alumeti Munyali a présenté le week-end dernier le résumé de son travail défendu à l’Université Tchang au Cameroun en juillet dernier dans le domaine de la Biologie animale spécialisé en physiologie pharmacologie.

Devant la communauté scientifique de l’Université Evangélique en Afrique, UEA et le prix nobel de la Paix Denis Mukwege, le Docteur Désiré Alumeti Munyali fait savoir que sa thèse porte sur la “Cryptorchidie et infertilité masculine : prévalence à l’hôpital général de référence de Panzi et effet protecteurs des extraits aqueux et méthanoïque des feuilles de rubus apetalus chez le rat”.

La Cryptorchidie est une absence des testicules dans le scrotum. Ce travail consiste à apporter une réponse à cette problématique, qui est la cause des cas d’infertilité chez les hommes.
Pour le Docteur Désiré Alumeti Munyali, les statistiques ne sont pas bien établies sur l’ensemble de la province. Par ailleurs, sur plus de 5 mille enfants opérés à l’hôpital général de référence de Panzi, 76 pourcent d’entre eux souffrent de cryptorchidie.

Ses recherches démontrent que les fraises sauvages qu’on appelle Ngaka en mashi ou rubus apetalus en latin constituent une réponse à ce problème d’infertilité chez les hommes et chez les enfants et aident à prévenir cette maladie et ses corollaires.

Le docteur Munyali indique avoir pris l’extrait de cette plante qu’il a expérimenté chez les rats. En conclusion, il a trouvé que cette plante disponible dans la région peut améliorer la fertilité. Et d’ajouter que cette plante n’est pas toxique.
Cette activité s’est tenue dans la grande salle de la Faculté de Médecine de l’UEA.

Partagez: