Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Economie

Sud-Kivu : OBAPG-RDC hausse le ton et exige pour sa part la suppression de la taxe sur enregistrement d’appareils mobiles RAM

295views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

L’observatoire d’actions parlementaires et gouvernementales OBAPG/RDC se joint aux organisations de la société civile pour exiger la suppression de la taxe sur enregistrement d’appareils mobiles RAM qu’elle juge illégale et inconstitutionnelle.

Ce mouvement citoyen sollicite l’implication des députés et sénateurs du Sud-Kivu pour la suppression de cette taxe qu’il qualifie d’escroquerie et d’arnaque dont est victime la population congolaise.

Dans un point de presse tenue ce Lundi 06 septembre au bureau du collectif AMKA Congo situé à côté de l’archevêché de Bukavu dans la commune d’IBANDA demande aussi à l’Etat Congolais de revenir au bon sens car le peuple est en danger et victime de n’importe qu’elle imposition.

Un des militants d’OBAPG/RDC, Amos BISIMWA regrette du fait que l’Etat ne parvient pas à faire comprendre la nécessité et les modalités de perception de cette taxe, mais aussi les dispositions légales relatives à cette dernière.

A noté que les forces vives du Sud-Kivu à travers la Ligue des consommateurs des services au Congo Kinshasa LICOSKI a initié la semaine dernière une campagne des récoltes des signatures de la population pour une pétition à adresser au Chef de l’Etat.

Ces structures citoyennes attendent du président de la république la suppression de cette taxe en RDC.

Partagez: