Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Santé

Sud-Kivu : Les professionnels de la santé insistent sur le respect des mesures barrières pour contenir la pandémie à Covid-19

330views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Le ministre provincial de la santé Cosmos Bishisha insiste sur le respect des mesures arrêtées par le gouverneur de province pour réduire les cas de contamination du coronavirus au Sud-Kivu.

Dans un communiqué à l’attention de la population, le ministre insiste sur la fermeture de toutes les salles des fêtes.
Pour le ministre, étant entendu qu’une salle de fête ne saurait être ouverte pour recevoir seulement 20 personnes, il a été décidé simplement l’interdiction de l’organisation des fêtes de mariages et par voie de conséquence, la fermeture des salles des fêtes.

Dans ce communiqué, le ministre provincial de la santé renseigne que les boites de nuit doivent également être fermées en cette période.

La réduction de moitié de la capacité d’accueil des bars, des bistrots, des Nganda, des terrasses, des salles de sport et autres lieux de distraction est l’une des mesures sur lesquelles le ministre de la santé interpelle leurs tenanciers et la population en général.

Au niveau des services étatiques et privés, il est décrété l’organisation du service rotatif des agents notamment au gouvernorat de province, dans les cabinets ministériels provinciaux, dans les services de l’administration publique en province et les services privés utilisant plus d’un agent.

Le ministre de la santé rappelle aussi l’interdiction de l’organisation des deuils. Ceci suppose donc que les dépouilles mortelles sont levées des morgues et conduites directement aux lieux d’enterrement avec un nombre d’accompagnateurs ne dépassant pas 20 personnes.

Il sied de rappeler que les contrevenants aux différentes dispositions adoptées par le gouverneur de province seront punis d’une amende de 5000 FC pour les personnes physiques et 100.000 FC pour les personnes morales.

Déjà mercredi 4 et jeudi 5 Aout derniers, la Police a dispersé certaines personnes qui s’étaient réunies pour des fêtes de mariage dans deux salles de fête à Bukavu.

De même, la Police a interpellé jusqu’à arrêter une dizaine de personnes qui circulaient après 22h violant ainsi la mesure du couvre-feu qui va de 22h à 5h.
Selon nos sources, ces personnes ont passé la nuit au commissariat provincial de la Police à Labote dans la commune d’Ibanda.

Partagez: