Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
SecuritéSocieté

Sud-Kivu : Plus de 1 500 déplacés à Kalehe et à Kabare après les affrontements entre FARDC et des CNRD

346views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Plus de mille cinq cent déplacés ont été enregistrés depuis le week-end dans les villages de Mabingu et Katana en territoire de Kabare et d’autres à Lemera dans le territoire de Kalehe.

Ceci fait suite aux affrontements signalés le week-end dernier ayant opposé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo à un groupe de rebelles qui se seraient alliés aux CNRD dans les villages environnant le Parc National de Kahuzi-Biega dans les territoires de Kabare et Kalehe.

Selon Pascal Cimana, administrateur assistant du territoire de Kalehe en charge de l’administration et finances, au moins trois sous-villages ont été vidés de leurs habitants.

C’est notamment des sous-villages de Buhoyi et Maruti situé dans le village de Kasheke, groupement Mbinga Sud dans le territoire de Kalehe ainsi que le sous-village Muyangi situé à cheval entre le territoire de Kalehe et le territoire Kabare.

Pascal Cimana précise néanmoins que le calme est revenu et qu’une réunion est en vue afin de tenter de trouver une solution entre les parties au conflit.

Pour rappel, des affrontements ont opposé le week-end dernier les FARDC à un groupe de rebelles parmi lesquels éléments du Conseil National pour la Renaissance et la Démocratie CNRD, une branche dissidente des FDLR dans les villages avoisinant le Parc National de Kahuzi-Biega.

Le bilan fait état de deux morts du côté des peuples autochtones et six du côté CNRD à en croire le porte-parole de la 33ème Région Militaire le Major Louis Claude Tshimwang.

Il précise que pour l’instant, les troupes loyales sont bien rangées pour rétablir la situation et appelle la population au calme et à la collaboration.

Étienne Mulindwa

Partagez: