Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
EconomieSanté

RDC : la gratuité du test Covid-19 aux frontières, International Alert exige des mesures concrètes

174views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Avec la troisième vague de la pandémie à Coronavirus qui frappe aujourd’hui la RDC, le Premier ministre Sama Lukonde a annoncé que son gouvernement a levé loption dinstaurer les tests covid-19 gratuits et rapides au niveau des postes frontaliers à travers le pays. Annonce faite le lundi dernier devant la presse dans la ville volcanique de Goma au Nord-Kivu.

Cette décision est jugée salutaire par l’ONG International Alert et qui souhaite voir la matérialisation de cette décision afin de permettre aux femmes petites commerçantes à poursuivre leurs trafics sans failles.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo, ce mercredi 9 juin 2021, Kigungu Bongwa Charles, chargé des plaidoyers et communication du projet Mupaka Shamba letu, fait savoir que cette décision ne doit pas rester théorique; mais elle doit se traduire à des actes concrets et réalistes.

“Le premier ministre quand il a parlé, nous comme projet “Mupaka Shamba letu” cette décision a été bien accueilli. Nous, on doit pas se contenter seulement à ces propos, mais nous disons comme il est déjà positionné comme chef du gouvernement, il ne suffit pas seulement de dire que voilà le test de la Covid-19 ça sera gratuit et rapide. Ça nous enchante mais il faudrait qu’il ait des mesures d’applicabilité; et surtout en faveur des femmes petites commerçantes transfrontalières”; réagit-il avant de préciser que c’est une réponse à la lutte et aux plaidoyers de International Alert à travers son projet Mupaka Shamba letu.

Celui-ci invite également le gouvernement à étendre cette décision à toutes les frontières du pays et même à celle de Kavinvira mais aussi à instruire les services uvrant aux frontières pour limiter les tracasseries contre les petits commerçants.

Cette mesure soulagera les femmes petites commerçantes qui continuent à subir les effets de la pandémie à Covid-19 et qui a détruit même les tissus économiques de ces femmes, qui ne vivent que de ce genre de commerce. Avec ce déficit et leur pouvoir d’achat faible; ajoute Bigungu Bongwa Charles, ces femmes ont du mal à se procurer ce test chaque après 14 jours et qui coûte 30 dollars américains, à chaque traversée pour le Burundi.

Il est à rappeler que le projet “Mupaka Shamba letu” vise à contribuer à des relations communautaires plus inclusives au-delà des frontières dans la région des Grands Lacs, améliorer la coopération et une paix plus durable au Rwanda, en RDC et au Burundi. Il est mis en uvre en partenariat avec des acteurs de la société civile en RDC, au Rwanda et au Burundi.

Thierry M. RUKATA

Partagez:
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
KIGUNGU BONGWA Charles
3 jours il y a

Très bon article dans une approche business for peace

Séverin Asifiwe
3 jours il y a

Courage a Alerte international pour cette lutte en faveur des femmes petites commerçantes transfrontalières

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x