Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Education

Sud-Kivu: plus de 1000 enfants étudient dans des écoles sans toitures à Kalehe

140views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Plus de mille élèves étudiant dans huit écoles primaires et secondaires du territoire de Kalehe étudient actuellement dans des bâtiments délabrées et sans toitures depuis bientôt plus de cinq mois.

Il s’agit notamment des élèves des écoles primaires Bulanga, Ngwiro, Bwema et Mabula ainsi que les écoles secondaires Kalabuka et Mabula. L’alerte est du député provincial élu de Kalehe Nestor Balyana.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo, Nestor Balyana précise que malgré les alertes et les plaidoyers initiés au niveau du gouvernement provincial et des partenaires, jusque-là rien n’est fait.

Il ajoute que lorsqu’il pleut ou lorsque le soleil est au pic, les élèves sont obligés d’arrêter les cours et rentrer à la maison avec le risque de ne pas épuiser le calendrier scolaire. Le député Nestor Balyana plaide pour une intervention urgente.

« les élèves étudient dans des conditions extrêmement difficiles. Certains élèves étudient, je dirais sous l’arbre. Parce que vous retrouvez des élèves qui disent qu’ils sont en train d’étudier dans une école mais une école sans toitures. Quand il pleut, c’est tout le monde qui part ; quand il fait chaud, c’est tout le monde qui souffre. Dans les deux cas, les élèves et même les enseignants ne supportent pas. C’est vraiment dans des conditions inhumaines. Ça fait longtemps, pratiquement plus de trois mois, que nous avons lancé les alertes mais jusque-là aucune solution n’est proposée. J’ai contacté le Gouverneur mais aucune réaction jusque-là. Si seulement les autorités pouvaient libérer quelques tôles pour que l’on puisse couvrir ne fut ce que quelques sales. Dans le cas contraire, les élèves font semblant d’étudier parce qu’à tout moment, les élèves comme les enseignants peuvent sécher les cours », alerte Nestor Balyana.

Il ajoute que l’intérieur de plusieurs salles de classe est également déjà envahi par des herbes qui y ont poussé du fait qu’elles ne sont pas couvertes de tôles, ce qui fait rend encore plus difficiles les conditions dans lesquelles étudient ces élèves.

Rappelons qu’il y a près de cinq mois maintenant que les pluies diluviennes accompagnées d’un vent violent se sont abattues sur une grande partie du territoire de Kalehe causant d’énormes dégâts dont la démolition des écoles ainsi que des éboulements.

Etienne Mulindwa

Partagez: