Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Politique

Mission de pacification de la partie Sud du Sud-Kivu: La communauté Banyamulenge ne rencontrera pas Justin BITAKWIRA et Claude MISARE(déclaration)

Men from the Banyamulenge community attend the funerals of a herder killed a day before by an armed militia, in a village near Minembwe, South Kivu province, eastern Democratic Republic of Congo, October 7, 2020. - Minembwe is an enclave inaccessible by land. The road going up from Uvira and Fizi on the shores of Lake Tanganyika is impassable. Apart from UN helicopters, a small carrier plane from Bukavu lands two or three times a week on the improvised airfield in the middle of the vast pastures at the foot of a mountain. (Photo by ALEXIS HUGUET / AFP) (Photo by ALEXIS HUGUET/AFP via Getty Images)
321views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

La Communauté BANYAMULENGE récuse Justin BITAKWIRA et Claude MISARE de faire partie de l’équipe de facilitation de la paix dans la partie Sud de la province du Sud-Kivu et refuse de les rencontrer car ils deviendraient juges et parties.

Dans une déclaration rendue publique avec copie réservée à Radio Maendeleo, la Communauté BANYAMULENGE considère ces deux personnalités comme des pyromanes et ne peuvent pas se comparer aujourd’hui en sapeur-pompier.

Les raisons qui poussent la communauté Banyamulenge à récuser Claude MISARE et Justin BITAKWIRA notamment sont entre autres les propos haineux et incendiaires sur base desquels sont perpétrés les massacres de Banyamulenge.

Elle considère que les mêmes personnes qui ont diabolisé les Banyamulenge hier ne sont pas les mieux indiquées à mener le dialogue pour la paix dans la même contrée.

C’est pour quoi, dans cette optique la communauté rappelle au président de la république que le Sud-Kivu, malgré la situation qu’il traverse, regorge des femmes et des hommes épris de paix sur lesquels il faut s’appuyer pour ramener la paix.  Opérer un mauvais choix serait pérennisé davantage le conflit.”

pense la communauté Banyamulenge dans cette déclaration

La Communauté Banyamulenge réaffirme ainsi sa volonté légendaire de rechercher la paix avec tout le monde.

Elle mesure les forces mobilisées pour une solution finale et le danger de cette haine coalisée et construite par certains acteurs qui manifestent leur volonté de voir la communauté disparaitre.

Les 16 signataires membres influents de la Communauté BANYAMULENGE suggèrent au président de la République de trouver un cadre approprié pour négocier la paix entre tous les belligérants à l’Est du pays, en particulier dans les territoires de Fizi, Uvira et Mwenga/Itombwe.

Partagez:
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x