Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Economie

Sud-Kivu : à Kamanyola, 100 femmes petites Commerçantes frontalières désormais réunies en coopérative

90views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

100 femmes petites commerçantes frontalières de Kamanyola en territoire de Walungu au Sud-Kivu, viennent d’être réunies en coopérative.

La cérémonie de lancement a été organisée mercredi 18 novembre 2020 en présence des autorités administratives, sécuritaires, les officiels œuvrant à la frontière de Kamanyola et la délégation de l’organisation Alert International dans le cadre du projet inscrit dans le projet « Mupaka shamba letu » .

Présent à cette cérémonie, chef de service du commerce extérieur à la frontière de Kamanyola Papy Kandolo a, après avoir la coupure du ruban symbolique, remercier tous les partenaires qui ont contribué pour que cette coopérative arrive à l’étape de son installation.

Il a remercié également les officiels œuvrant à la frontière de Kamanyola pour leur soutien en faveur de ces femmes petites commerçantes avant de louer le courage de ces femmes petites commerçantes qui se sont appropriées le projet en libérant leur contribution initiale.

Papy Kandolo demande à d’autres femmes de Kamanyola et de la plaine de la Ruzizi en général de se joindre à ces femmes pour qu’elles exercent leurs activités dans de bonnes conditions car plus elles sont nombreuses, plus elles peuvent prospérer.

Le chef de service du commerce extérieur à la frontière de Kamanyola invite également la population locale à venir s’approvisionner en denrées alimentaires, car précise-t-il, la coopérative est réellement opérationnelle au lieu de transférer encore de l’argent à l’étranger.

Tout en reconnaissant le soutien que son service accorde à ces femmes, Papy Kandolo ajoute que le gouvernement congolais à travers son service va continuer à accompagner ces femmes petites commerçantes à mener des plaidoyers afin de leur faciliter la tache dans les pays voisins et que leurs réclamations quotidiennes trouvent solution.

A cette occasion, Mr Mosala Kabinga et Mme Joséphine Mugoto, respectivement chef de projet et animatrice au sein de l’Asbl Laissez l’Afrique Vivre, ont salué la bravoure de ces femmes petites commerçantes et l’engagement des autorités à pour leur accompagnement du début jusqu’à la fin du projet.

Pour rappel, la réalisation de ce projet s’inscrit dans le projet « Mupaka shamba letu » en faveur de cent femmes petites commerçantes transfrontalières de Kamanyola, exécuté par l’ASBL Laisser l’Afrique Vivre (Lav), financé par Alert International avec l’appui de  l’ambassade de Suède et de la Coopération Suisse, pour le renforcement de capacité et développer les capacités pratiques sensibles aux conflits dans la sous-région des Grands-Lacs.

Etienne Mulindwa

Wendo Joé

Partagez:
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x