Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Sud-Kivu : Le canada annonce son soutien à Mukwege pour la lutte contre l’impunité et la recherche de la paix

97views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

L’ambassadeur du Canada en RDC Nicolas Simard promet d’accompagner le prix Nobel de la paix 2018 le docteur Denis Mukwege dans la lutte contre l’impunité et les violences faites aux femmes congolaises. Il l’a dit au cours d’un entretien avec le médecin directeur de l’hôpital de Panzi ce jeudi 08 octobre 2020.

Selon Nicolas Simard, les actes des viols commis à l’égard des femmes congolaises dans la partie Est de la RDC prouvent qu’il n y a pas la paix en RDC.

De ce fait, pour qu’il y ait restauration d’une paix  durable en RDC, il faut mettre en place des mécanismes de lutte contre l’impunité, renforcer le système de justice et punir les auteurs de viols martèle l’ambassadeur du Canada.

Cependant, Nicolas Simard encourage le docteur Denis Mukwege dans son travail d’accompagner et d’appuyer les survivantes des viols et violences sexuelles qui sont traumatisées.

« … pour moi en tant qu’ambassadeur du Canada en RDC c’était un grand moment dans ma carrière aujourd’hui de rencontrer le prix Nobel de la paix 2018 le docteur Denis Mukwege. Nous avons échangé longuement sur la situation de la RDC. Il est clair qu’une paix durable dans l’Est de la RDC ne pourra pas être possible  sans une lutte profonde contre l’impunité, sans les mécanismes nationaux et internationaux pour assurer que les auteurs des crimes contre l’humanité soient poursuivis. Le Canada est totalement engagé dans les initiatives au niveau de la RDC sur la lutte contre l’impunité. Comme le docteur Denis Mukwege le Canada se range aux cotés des femmes congolaises qui ont un rôle à jouer pour la pacification et la stabilisation des communautés mais aussi pour le développement économique de la RDC. Nous croyons que les femmes doivent être au cœur des processus de paix et de sécurisation. Il faut que les hommes puissent changer des comportements à l’égard des femmes, il faut  avoir une évolution des  mentalités pour qu’on puisse enfin progresser sur la question de la lutte contre les violences sexuelles…», a-t-il indiqué

Signalons que pour accompagner les survivantes des viols et violences sexuelles l’ambassadeur indique que le premier ministre Canadien Justin Tridol a pris l’engagement d’appuyer financièrement la fondation Panzi à hauteur de 2 millions de dollars canadiens.

Nancy M’pango

Partagez:
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x