Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Securité

RDC: clôture heureuse du “Leadership Cohésif Murhesa 2” au Sud-Kivu

84views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Le Ministre délégué à la défense nationale de la République Démocratique du Congo Sylvain Mutombo demande aux représentants des groupes armés actifs ayant participé aux assises de leadership Cohésif  Murhesa 2 et les seigneurs de guerre détenant les armes à respecter les engagements signés à l’issue de ces assises.

C’est notamment la cessation des hostilités dans les zones où ces groupes armés opèrent à travers la province du Sud-Kivu et à l’Est de la République. Engagement pris lors de la clôture d’une retraite de 3 jours organisée du 14 au 16 septembre 2020 au grand séminaire de Murhesa en territoire de Kabare.

Les organisateurs insistent sur le respect de ces engagements pour le retour d’une paix durable et mais aussi le retour des déplacés internes qui fuient les combats occasionnés par ces groupes armés.

Le ministre délégué à la défense nationale Sylvain Mutombo indique que ces hostilités sont à la base du recul que connait la province du Sud-Kivu en termes de développement. Ces propos sont soutenus par le Ministre provincial de l’intérieur Lwabanji Lwasi Ngabo.

Il annonce que le gouvernement congolais avec ses partenaires travaillent sur la mise en œuvre rapide d’un programme de prise en charge des membres des groupes armés actifs et qui veulent volontairement se rendre.

« … l’autorité provinciale compte aussi bien sur votre bonne volonté à déposer les armes, que sur votre franche collaboration pour que désormais on ne parle plus des groupes armés au Sud-Kivu. Je vous assure donc qu’en collaboration avec les Organisations du consortium Maji ya Amani, nous allons faire le suivi de ces recommandations pour qu’enfin tous les groupes armés actifs dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu déposent les armes et que les ex-combattants soient intégrés dans leurs communautés  par des projets intégrateurs vitaux, garantissant à chacun une vie paisible… » renchérit Lwabanji Lwasi Ngabo.

Ayant également pris part à cette rencontre, l’archevêque de Bukavu Monseigneur François  Xavier Maroyi appelle les représentants des groupes armés présents à ces assises à changer leurs armes en croix du Christ pour que la paix règne durablement au Sud-Kivu et partout ailleurs.

« …pourquoi nous ne pouvons pas mettre fin au déluge qu’il y a dans notre pays depuis l’indépendance jusqu’aujourd’hui? Il y a des industries qui se fatiguent à fabriquer les armes pour tuer alors que si on fabriquait la croix du Christ, on annoncerait la bonne nouvelle du Salut et on aurait la paix et le pain pour tous… » a indiqué l’archevêque de Bukavu.

Pour sa part le coordonnateur de Search for Common Ground Koffi Gervais affirme que son organisation va continuer à sensibiliser les autres groupes armés à se rendre pour le retour de la paix et la cessation des hostilités.

Cette activité a connu la participation de plusieurs personnalités dont le coordonnateur provincial de la Commission interprovinciale d’appui au processus de sensibilisation, désarmement, démobilisation et réintégration communautaire Benjamin Kalumire, le directeur de l’IRC Alexis Eric Macumi, le représentant du directeur pays de ZOA Eric Byobe Mizose et les membres de la délégation de l’Agence Nationale de Renseignement et de l’Etat-major général des FARDC.

Nancy Mpango

Partagez:
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x