Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Catastrophe de Kamituga: Congo Blueant Minerals s’est investi pour tirer les corps des décombres

Engin de Congo Blueant Minerals en train de tracer la route et passages pour eaux
411views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Les creuseurs artisanaux oeuvrant dans les sites miniers de la province du Sud-Kivu devraient se regrouper en coopératives minières afin de bénéficier d’un meilleur encadrement et éviter ainsi des catastrophes comme celle survenue récemment dans le site D3 à Kamituga dans le territoire de Mwenga.

L’appel est du chargé des relations extérieures à la société Congo Blueant Minerals Éric Kitoga après le drame de Kamituga qui a causé une vingtaine de morts.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo, Eric Kitoga précise qu’après cet accident, la société Congo Blueant Minerals a mobilisé des engins pour essayer de retrouver les corps des disparus mais aussi retracer certains accès et canaliser les eaux pour éviter un nouveau sinistre.

Engin de Congo Blueant Minerals dans les collines de D3 en train manœuvrer pour tirer les corps des décombres

 « c’est vraiment avec tristesse que nous avons appris les événements de Kamituga. Je réitère les condoléances que nous avions déjà adressées via les médias locaux à toute la population du territoire de Mwenga, au maire de Kamituga et sa Majesté le Chef de Chefferie de Wamuzimu. C’est d’ailleurs le chef de chefferie de Wamuzimu qui était le premier à nous informer sur l’incident de Kamituga… nous avions directement dépêché nos engins pour voir comment aider les équipes qui étaient déjà sur le terrain pour retirer les corps des décombres. Jusque maintenant on est encore là. Nous avons aidé à aménager la fosse commune pour inhumer nos frères qui sont décédés… nous sommes aussi humains. Ce qui est arrivé à Kamituga peut arriver pour tout le monde voilà pourquoi avec notre esprit humanitaire on a voulu intervenir », explique-t-il avant d’inviter les services œuvrant dans le secteur minier à renforcer l’encadrement des creuseurs artisanaux pour limiter les risques d’accidents des mines « nous nous intervenons dans le secteur minier mais dans le sens d’accompagner les coopératives minières… aux creuseurs artisanaux c’est de leur demander de travailler en coopératives et non de travailler en solo. Aux services étatiques, je voudrais demander que l’encadrement des creuseurs artisanaux soit renforcé ».

Il ajoute en outre que sa société est en pourparlers avec le gouvernement provincial afin d’assurer les travaux de réhabilitation de certains tronçons routiers notamment celui allant de Burhale jusqu’à Kalole sur la route nationale numéro 2.

« les discussions sont en cours. Je ne voudrais pas faire trop de commentaires là-dessus mais ce qui est vrai est que nous sommes en discussions avec le gouvernement provincial pour trouver un protocole d’accord sur la réhabilitation de la Route Nationale numéro 2… il y a d’autres intervenants notamment la Synergie des Associations pour la RN2 et l’Office des Routes… nous espérons que les discussions aboutissent d’un moment à l’autre, les travaux vont concerner le tronçon Burhale jusqu’à Kalole et le Gouverneur déploie beaucoup d’efforts pour que nous puissions avoir des résultats le plus tôt possible », espère Me Eric Kitoga, chargé des relations extérieures à Congo Blueant Minerals.

Etienne Mulindwa

Partagez:
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Idi
Idi
2 mois il y a

D’autres informations peuvent conduire à la violence.
La Machine de buent mining n’a rien fait en terme de repêchage des cors de victimes dans le carré minier D3.
Nous nous sommes battu seule.
Radio maendelo, pour le respect de nos morts. Veuillez retirer votre article de Bluent Hunt.

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x