Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Justice

Sud-Kivu : 16 ans après le massacre de Gatumba , la communauté Banyamulenge réclame justice pour 166 personnes tuées.

213views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

La communauté Banyamulenge est appelée à cultiver la paix et à vivre en harmonie avec d’autres communautés.

L’appel est du président de jeunes Banyamulenge Emile Biganiro lors de la cérémonie du 16ème anniversaire du massacre des réfugiés Congolais de la communauté Banyamulenge à Gatumba au Burundi le 13 Aout 2004.

Emile Biganiro demande également que justice soit faite et que les victimes soient rétablies  dans leurs droits.

« c’est vrai que ceux qui ont perdu la vie  étaient  dans le pays  voisin le  Burundi mais ils étaient quand même  des congolais. Je crois que le gouvernement congolais devrait prendre le devant et inciter d’autres pays sous régionaux afin de traduire en justice ceux qui ont commis le forfait. En ce jour, nous sommes en train de réclamer justice pour les disparus. Avec la situation actuelle où on enregistre des conflits entre  communautés, ces événements créent  des tensions. Sur ce, nous appelons  la communauté Banyamulenge en particulier et d’autres à privilégier la paix », explique-t-il.

Le directeur adjoint du cabinet du gouverneur Daniel Lwaboshi ayant pris part à cette cérémonie  appelle la communauté Banyamulenge à faire confiance en l’Etat Congolais et promet l’implication du gouvernement tant au niveau national que provincial pour que les victimes trouvent justice

« le message que nous pouvons donner à la communauté Banyamulenge c’est un message de paix, d’espoir et de certitude pour confirmer à toutes les communautés vivant au Sud-Kivu que leur gouvernement tant au niveau national que provincial fait de son mieux pour la sécurisation de tous les citoyens et de leurs biens »

Le prix Nobel de la paix 2018, docteur Denis Mukwege représenté par Robert Njangala à cette activité exige la justice et la réparation des victimes.

Le président des étudiants Banyamulenge du Sud-Kivu Trésor Nkunzingoma demande aux jeunes de prendre le devant pour une cohabitation pacifique car ce sont eux l’espoir de demain.

Pour rappel, 166 personnes dont 152 Banyamulenge et 14 de la communauté Bembe avaient perdu leur vie lors de ce massacre. Le président de jeunes Banyamulenge Emile Biganiro souligne que ce sont les femmes et les enfants qui étaient plus victimes.

 

Les autorités coutumières, administratives et les leaders venus de différents coins de la province ont pris part à la commémoration du 16ème  anniversaire de massacre de réfugiés Congolais de la communauté Banyamulenge à Gatumba au Burundi commis le 13 Aout 2004.

Sylvie Nabintu  

Partagez:
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x