Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Sud-Kivu : Les journalistes exigent le départ du chef de division de communication et médias

129views

Les journalistes et prestataires des médias œuvrant au Sud – Kivu réunis au sein de l’Union nationale de la presse du Congo, UNPC désavouent le chef de division intérimaire de la communication et médias et exigent son départ dans les trois jours qui suivent.

Dans une déclaration lue par le président de l’UNPC sud Kivu, les journalistes reprochent au chef de division Napoléon Lukambu Kisala entre autre de surtaxer les maisons de presse par sa volonté.

Ceci par le fait que le chef de division en question confond les émissions à caractère commercial et éducatif jusqu’à hausser les taxes imposées aux médias dans la province du sud Kivu.

Il lui est également reproché de ne pas se soucier des préoccupations des journalistes jusqu’à accuser faussement les médias locaux auprès du gouverneur et du ministre de tutelle.

La déclaration a été rendue par le président provincial de l’Union Nationale de la Presse du Congo UNPC section du sud Kivu Darius Kitoka.

Les journalistes du Sud Kivu à travers l’UNPC s’étonnent de constater que le Réseau des radios et Télévision Communautaires du sud Kivu RATECO a formulé des recommandations à l’endroit de Napoléon Lukambu Kisala mais n’a pas voulu les mettre en application.

Ils indiquent que si le chef de division incriminé n’est pas démis de ses fonctions dans les trois jours qui suivent, les chevaliers de la plume et du micro vont rompre toute collaboration avec cette division.

Signalons que cette déclaration a été singée par les responsables de médias et les journalistes du Sud Kivu.

Anselme Kangeta

Partagez: