Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Politique

Bukavu: Patience Bengehya installé officiellement comme Bourgmestre de Bagira

Le maire de Buakvu (en blanc) en train de remettre les attributs du pouvoir au nouveau bourgmestre.
150views

Le nouveau bourgmestre intérimaire de la commune de Bagira Patience Bengehya Wangwabo a été officiellement installé dans ses fonctions lundi 29 Mai 2020.

C’était au cours d’une cérémonie solennelle organisée devant la maison communale de Bagira sous la présidence du maire de la ville Bilubi Ulengabo Meschack.

Dans son discours de circonstances, le nouveau bourgmestre Patience Bengehya s’est engagé à travaillé de manière à redonner à cette entité son caractère urbain.

Il rassure que son combat sera axé à la canalisation des recettes de l’État, l’assainissement du milieu mais aussi la promotion des actions de développement.

« mes priorités sont axées sur cinq pilier. Le premier c’est le renforcement de la gouvernance au sein de l’administration communale. Il faut une vraie cohésion au sein de l’équipe pour qu’elle soit une équipe compacte. Le deuxième pilier qui dépend du premier c’est la sécurité. Je vais faire en sorte qu’avec l’appui de toute la population, que les habitants cessent de pleurer tous les jours. Nous devons créer une vraie collaboration avec nos services de sécurité qui sont déployés mais aussi des éléments qui vivent dans des camps ici afin que nous puissions vivre dans une vraie sécurité. Le troisième pilier c’est la gestion des finances. Les gens pensent que Bagira est une commune pauvre. Je pense que le problème c’est que les recettes ne sont pas bien canalisées vers le trésor public. Je faire en sorte que tout marche très bien. Nous allons devoir mettre la jeunesse au travail. Le cinquième pilier c’est l’assainissement. Si vous regardez très bien, Bagira n’est plus cette commune propre et dortoir qu’on a connue à l’époque. Il y a de la saleté partout et des constructions anarchiques si bien que l’entité est devenue comme un village. Nous devons mettre fin à cela », rassure l’ancien coordonnateur de la Commission Nationale des Droits Humains CNDH au Sud-Kivu.

Au sujet des entités comme Cahi et Kasha, dont les habitants se disent souvent oubliés par l’administration communale, Patience Bengehya promet d’y commencer ses itinérances et y faire ressentir l’autorité de l’Etat.

Il rassure par ailleurs que la population sera constamment impliquée pour la réussite de ces missions.

De son côté, le président de la société civile de Bagira Gentil Kulimushi recommande un audit dans la gestion des finances mais aussi la redynamisation dans la gestion des quartiers et entités de base.

Tout en souhaitant l’accompagnement de la société civile, Gentil Kulimushi rappelle qu’ils n’hésiteront pas à interpeller en cas de mauvaise gestion constatée.

Signalons que Patience Bengehya a été nommé  le 23 juin dernier. Il remplace Laban Kongakonga décédé quelques semaines avant.

Etienne Mulindwa

Partagez: