Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Conflits au Sud-Kivu: plus de 10 médiations déjà menées par les radio-clubs de Radio Maendeleo à Kalehe et Katana

Membres des radio-clubs de axes Katana-Centre et Kalehe en photo de famille après l'activité Ph. Radio Maendeleo Nancy Mpango
134views

Plus de 10 conflits ont été résolus par la voie de la médiation par les membres des radio-clubs de l’axe Katana centre en territoire de Kabare et ceux du territoire de Kalehe.

Il s’agit des conflits liés à l’héritage, les limites de champs, le conflit de rachat, la divagation des bêtes, les entre éleveurs et agriculteurs, l’abandon de famille et ceux liés succession.

Ceci après une formation organisée par la Radio Maendeleo dans le cadre de son projet d’information et de communication par la radio sur la résolution des conflits à Walungu, Kabare et Kalehe dans la province du Sud-Kivu.

La révélation a été faite au cours d’une séance d’échanges d’expériences ente les membres des radios-clubs précités.

Lors de cette séance, les membres des radio-clubs ont exposé tour à tour sur la manière dont ils mènent les médiations, les difficultés qu’ils rencontrent, l’implication des autorités locales avant de se prodiguer mutuellement des conseils.

Ils ont alors expliqué que depuis leur formation, les médiations menées ont été différentes de celles faites avant.

« un plus par rapport à notre nouvelle approche c’est que nous documentons désormais et de manière professionnelle les conflits, les autorités nous accompagnent, nous avons des fiches à compléter dans la conduite de la médiation ce qui fait que la confiance de la population a augmenté », commente Byamungu Mastaki, du radio-club Tshofi de Kalehe.

Pour ces membres des radio-clubs, ce projet a contribué à la consolidation de la paix et au du changement de comportement de la population dans leurs entités.

« chez nous à Kalehe, nous avons documenté beaucoup de conflits. Certains sont arrivés jusqu’au bout et d’autres sont en cours. A titre exemplatif nous pouvons citer 2 au radio club Cibanja, 4 au radio club Tshofi, 2 au radio club Luzirha et 2 au radio club des hauts plateaux. Tous ces conflits sont sanctionnés par des procès-verbaux de compromis. Nous sommes même arrivés à retirer un dossier du parquet pour venir le traiter et le clôturer chez nous », explique Abel Bitale, correspondant des radio-clubs de l’axe Kalehe.

Un parcours pourtant difficile face à des autorités parfois opposées

Membres des Radios clubs des axes Katana-centre et Kalehe en pleine activité
Ph. Radio Maendeleo
Nancy Mpango

Tout en encourageant certaines autorités locales qui ont accompagné ces structures de Radio Maendeleo à la base afin de trouver des solutions à leurs différends, les participants notent néanmoins quelques difficultés.

« nous avons vu les autorités locales nous accompagner. Certes au départ ce n’était pas facile parce qu’elles croyaient qu’on était leurs ennemis. Mais après on a vu les agents de l’ANR, les chefs des villages et même la police nous transférer des dossiers et nous-même leur transférer certains lorsque nous sommes limités. Parmi les difficultés, nous faisons parfois face à deux parties aux conflits qui campent sur leurs positions. D’autres ne donnent pas considération à ce qui sortirait de la médiation faire par le radio club. Tout ceci est dû au fait que ces parties ont des préjugés ou alors elles présentent de l’orgueil. Nous faisons aussi face à des personnes qui ne veulent les humiliations face à leurs protagonistes en voyant ces derniers trainer par la police ou perdre ses biens en justice », commentent Onesphore du radio club Ntahaliza de Katana et Matembera Nkulu du radio club Cibanja de Kalehe.

Les participants à cette séance d’échange d’expérience venus de Katana centre et de Kalehe indiquent qu’ils sont prêts à poursuivre  avec des séances de médiation pour la cohabitation pacifique entre communauté.

Signalons que cette activité d’échange avait comme objectif de capitaliser les expériences des uns et des autres pour mieux mener les activités de médiations dans leurs milieux.

Etienne Mulindwa et Nancy Mpango

Partagez: