Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Politique

RDC: malgré la suspension des activités dans les Assemblées Provinciales, au Sud-Kivu on ne croise pas les bras

130views

Malgré la suspension des activités parlementaires dans les Assemblées Provinciales en République Démocratique du Congo, le bureau permanent de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu continue à travailler de manière à s’assurer que la gestion en province n’est pas entachée d’irrégularités.

La précision est du rapporteur de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu Amani Kamanda Jacques.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo, il précise que c’est dans ce sens que des ministres ont été invités pour être entendus sur la façon dont ils gèrent leurs secteurs. Il s’agit notamment des Ministres provinciaux ayant la santé et l’éducation dans leurs attributions.

« ici à l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu, c’est le bureau qui travaille de manière permanente et cela chaque jour. Le bureau s’intéresse à tous les problèmes de la province du Sud-Kivu. En effet, vous savez que le vice-premier ministre de l’intérieur nous a envoyé un message officiel demandant à toutes les Assemblées Provinciales de la RDC de suspendre toutes les activités parlementaires. Si tous les travaux parlementaires sont suspendus cela suppose le contrôle, les plénières et toutes les autres initiatives. Néanmoins le bureau travaille chaque jour. Voilà pourquoi nous avons invité ici le Ministre Provincial de la santé afin qu’il nous parle de comment il gère cette question de COVID-19. C’était question de connaître les mesures d’accompagnement et lui faire part de la position de l’Assemblée Provinciale… nous avons invité même le ministre provincial de l’éducation pour nous parler de toutes ces questions en rapport avec les enseignements à distance… il fallait nous rassurer que les impacts sont bien visibles… savoir comment les élèves de l’intérieur de la province sont impliqués et en bénéficient… c’est au fait que malgré la suspension des activités, le bureau continue de travailler en permanence… », explique-t-il avant de renchérir « nous sommes en train de déplorer même le comportement de certains agents de l’ordre déployés sur le terrain. Voilà pourquoi nous sommes souvent en contact avec le commandant de la Police en province. D’ailleurs ce mercredi 10 juin 2020, le Ministre de l’intérieur devra aussi venir s’expliquer sur les aspects sécuritaires. Il doit nous dire comment tous ces abus peuvent être enregistrés. Nous devons nous rassurer que notre population ne souffre pas en plus de la souffrance qu’elle subit déjà avec la situation de la COVID-19… ».

Amani Kamanda Jacques invite par ce fait la population à garder confiance en leurs élus car, dès que la mesure portant suspension des activités dans les Assemblées Provinciales est levée, le travail va se faire avec acuité et tous les dossiers seront vidés.

Etienne Mulindwa

Partagez: