Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Economie

Sud Kivu :l’Ong internationale Cordaid alerte sur la non application du code minier révisé en RDC

176views

Deux ans après la révision du code minier congolais en 2018 les choses ne semblent toujours pas s’améliorer dans ce secteur clé de la vie nationale congolaise.

L’ONG internationale Cordaid qui alerte l’opinion quant à ce, rapporte que les dividendes issues du secteur minier ne profite toujours pas au développement des  communautés vivant dans les zones minières de la RDC.       

Dans un rapport d’évaluation rendu public par Cordaid, l’organisation précise que les fonds de 15 pourcent de la redevance minière sont généralement partagés entre les entités territoriales  décentralisées et avec certains services provinciaux.

Cordaid ajoute que des pourcentages importants des fonds dus aux ETD sont également prélevés  aux projets de caisse de solidarités et de certains  services provinciaux, notamment les divisions de mines en contradiction avec l’esprit du code minier révisé.

Le rapport précise aussi que les fonds perçus par les ETD sont essentiellement alloués  à des dépenses de fonctionnement et de  consommation en lieu et place du financement des projets d’investissement et du développement  local intégré et inclusif.

A ce sujet, le coordonnateur du programme plaidoyer à Cordaid, Fabien Mayani recommande au gouvernement de mettre fin à la rétrocession  illégale des fonds des ETD en faveur de  certains services  et à toutes les autres pratiques d’émiettement de ce fonds.

Enfin, l’ONG Cordaid, dénonce le fait que certains organismes locaux de gestion des fonds de développement ne sont toujours pas mise en place suite au retard pris par le gouvernement congolais dans l’approbation du manuel des procédures et de fonctionnement.

Signalons que l’étude ayant permis l’élaboration de ce rapport  a été réalisée entre novembre 2019 et mai 2020 dans sept provinces minières de la RDC dont le Sud-Kivu qui héberge des entreprises  minières en phase de production commerciale.

Ce rapport a évalué  les mécanismes de fonds de la quotité de 15 pourcent de la redevance minière versés aux ETD, l’état de lieux de la constitution des fonds de  développement  local ainsi que la signature et l’exécution des cahiers de charges de responsabilité sociale.

MAPENDO LINDA

Partagez: