Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Politique

Guerre de six jours à Kisangani : Le docteur Denis Mukwege insiste sur l’établissement d’un tribunal International pénal pour la RDC

130views

Le docteur Denis Mukwege invite les autorités congolaises à soutenir l’idée de l’édification des mémoriaux sur les fausses communes des personnes tuées pendant la guerre de six jours entre l’armée Rwandaise et Ougandaise à Kisangani.

Dans un communiqué rendu public, le prix Nobel 2018 estime que le temps est venu pour mettre en place des mécanismes d’établissement de la vérité et de la justice pour une réconciliation et une paix durable.

Pour y parvenir, le docteur Denis Mukwege insiste sur l’établissement d’un tribunal International Pénal pour la RDC.

Le médecin directeur de l’hôpital de Panzi exhorte ainsi les autorités congolaises  à poursuivre les négociations avec l’Ouganda afin de trouver les modalités de mise en œuvre de l’arrêt rendu en 2005 par la cour internationale de justice.

Cette juridiction avait condamné l’Etat Ougandais à réparer les préjudices causés sur le territoire Congolais lors des affrontements entre l’armée Rwandaise et Ougandaise à Kisangani dans l’ancienne province orientale.

Dans ce communiqué, le docteur Denis Mukwege estime que le gouvernement Congolais devrait entamer un dialogue sincère avec le Rwanda en vue de renforcer la coopération judiciaire pour faciliter l’administration de la justice pour les crimes à dimension régionale.

Aujourd’hui, il est temps de mettre fin aux chaos en RDC martèle Denis Mukwege qui estime que le pays de Lumumba et la communauté internationale ne devraient plus accepter les violations répétées de la souveraineté de la RDC.

Pour rappelle du 5 au 10 juin 2000, lors des affrontements entre l’armée Rwandaise et Ougandaise à Kisangani environ 700 personnes ont été tuées et plus de mille blessés ainsi que 400 résidences endommagées.

Anselme Kangeta

Partagez: