Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Coronavirus-Bukavu: Les activités tournent au ralenti à Kadutu et Bagira au premier jour du confinement de la commune d’Ibanda

197views

La commune d’Ibanda à Bukavu au Sud Kivu a connu ce lundi 1 juin 2020 son premier jour de confinement pour raison de coronavirus.

Les deux autres communes de la ville de Bukavu à savoir Kadutu et Bagira ne sont pas concernées par le confinement mais les activités s’y déroulent pas comme à l’accoutumée

En commune de Kadutu, la circulation des véhicules et personnes étaient déjà visible à la place de l’indépendance sur la route allant au lycée Wima.

Les boutiques sont ouvertes, les revendeurs des carburants, les vendeurs ambulants, les petits commerçants, les changeurs de monnaie, les vendeurs des crédits d’appel exercent paisiblement leurs activités.

Le transport en commun est effectif mais pas au rythme normal.

Rencontré à l’ancienne coopérative, un habitant  de l’avenue Kasali Mushi Mwendanga indique que certes les activités se sont déroulées à Kadutu mais la psychose semble s’installer dans le chef de la population.

« Généralement ça va parce qu’il y a la circulation des personnes mais je note certaines répercussions parce que Ibanda est la commune politique, administrative et économique de Bukavu. Cela crée une timidité ici mais nous pensons que ça va »,  indique Mushi Mwendanga.

Toujours à travers la commune de Kadutu, malgré l’isolement de la ville de Bukavu, les motos et bus à partir du parking du lycée Wima embarquent les personnes en destination du territoire de Walungu.

En revanche, à  Bagira, plusieurs personnes sont restées chez elles sauf certains qui pour diverses raisons sont sorties.

Les bus de transport en commun ont circulé mais avec peu des gens à l’intérieur.

Au bureau de la commune de Bagira, peu de gens étaient visibles.

Christian MULINDWA, un habitant du lieu pense que les habitants de Bagira sont restés chez eux car les lieux de travail de plusieurs d’entre eux sont situés en commune d’Ibanda.

« Les activités sont au ralenti du fait que la plus grande population de Bagira va chaque jour à Ibanda pour y travailler parce que notre entité est appelée commune dortoir depuis l’ancien temps.

Plusieurs personnes vont à Ibanda pour le boulot car les divisions œuvrent dans cette commune.

C’est pour cela que les habitants de Bagira sont restés chez eux pour réfléchir et penser à leur avenir », dit-il.

Les communes de Kadutu et Bagira n’étaient pas concernées par la suspension des activités mais visiblement le confinement d’Ibanda a impacté sur ces deux entités.

Plusieurs personnes pensent cela est normal parce que ces communes dépendent les unes des autres.

Expedit KYALU

Partagez: