Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
SantéSocieté

RDC-covid-19 : Les congolais appelés à privilégier le divertissement par des jeux en famille pour éviter le traumatisme pendant le confinement

521views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Le peuple congolais est appelé à privilégier le diversement par des jeux pendant le confinement lié à la pandémie de coronavirus.

Ceci pour rester en sécurité et en bonne santé mentale, et éviter ainsi le traumatisme en période de confinement. Cette piste est soutenue et appuyée par le médecin  psychologue clinicien Justin Cikuru lors d’une interview nous accordée le dimanche 31 mai 2020.

« Les familles doivent adopter les jeux pendant une période de confinement. Les parents et les enfants peuvent s’acheter des jeux par exemple le jeu de dame, jeu de carte, ou jouez à la musique, suivre un peu de film, lire les livres ou jouez au ballon dans l’enclos, ou d’autres jeux qui divertissent les parents et les enfants. Et les parents peuvent aussi créer certains moments d’enseignement ou de cours avec les enfants », a-t-il déclaré

Il précise que les parents doivent aussi planifier les heures pour encadrer surtout les enfants pendant la journée.

Le psychologue Clinicien Justin Cikuru appelle par ailleurs le gouvernement à assister les familles vulnérables pour éviter le traumatisme lié à la crise alimentaire.

La grande assurance mentale dépend aussi de la satisfaction aux besoins physiologiques.

« Que les gens aient la possibilité de se faire à manger sans se faire de souci, de l’eau et tous les besoins nécessaires pour ne pas paniquer sur le lendemain afin de favoriser un état stable au niveau de la famille et de la communauté. C’est ça l’idéal pour avoir une tranquillité mentale en période de confinement », a-t-il martelé.

Contacté, Mapendo Linda, mère de deux jeunes garçons, confirme que seuls les jeux l’aident à occuper les enfants et à vivre le confinement sans aucune panique.

En confinement chez elle, Mapendo Linda avec son enfant. Elle l’apprenne à jouer à la guitare

« En décidant de rester à la maison, j’assure d’abord ma santé physique et celle de mes enfants, car le coronavirus ne circule pas, mais ce sont les personnes qui le font circuler. Pendant le confinement, j’ai quelques heures avec mes enfants pour suivre la télé, le film, apprendre mes enfants à jouer à la guitare. Et le confinement se passe sans aucun souci », a-t-elle déclaré.

Pour leurs parts, les autorités insistent sur le respect strict de mesures barrières et de toutes les décidons édictées pour se protéger et protéger les autres.

Déogratias Cubaka

Partagez: