Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Santé

Covid19 à Bukavu : Les agents de l’ordre traquent les personnes qui ne portent pas de cache – nez

295views

Les agents de l’ordre ont été déployés le jeudi 28 mai sur les artères principales de Bukavu afin de faire respecter les mesures de lutte contre le coronavirus.

Constat de radio Maendeleo après une ronde effectuée dans certains coins de la ville.

Comme il a été constaté, dans la commune d’Ibanda, au rond – point ISP, les policiers étaient à pied d’œuvre pour faire respecter les mesures barrières.

Sur place , c’est un contrôle minutieux qui s’effectue dans les véhicules du transport en commun, privés et chez les motards.

Des personnes qui ne portent pas de cache – nez ont été interpellées.

Déjà , un poste de contrôle appelé Check point a été installé au rond – point Cikiza où plusieurs motards et leurs clients ont été interpellés pour manque de cache – nez.

A la place de l’indépendance comme à quelques mètres de la prison centrale de Bukavu, des policiers mènent aussi le contrôle pour se rassurer que les passagers portent de cachez – nez et que les chauffeurs respectent le nombre des personnes à transporter.

Toujours dans la commune d’Ibanda, à Panzi le chef du quartier Masumbuko Rugara Nguhe renseigne que les policiers sont à l’œuvre à Kamagema pour faire respecter ces mesures.

Il dénonce cependant le fait que plusieurs habitants de Panzi ne portent pas de cache – nez car ne connaissant pas le danger que présente le coronavirus.

Dans la commune de Kadutu, les éléments de l’ordre traquent les personnes qui ne portent pas de cache – nez à travers un poste de contrôle installé notamment à la place carrefour.

Toutes les personnes interpellées jeudi 28 mai ont été acheminées au poste de la police le plus proche pour payement des amandes fixées dans un communiqué rendu public mercredi 27 mai.

Il est indiqué dans ce communiqué signé par le commissaire principal de la police au sud – Kivu, le général Jean Bernard  Bazenge que toute personne n’ayant pas de cache – nez devra payer 25.000FC et le récidiviste payera 50.000FC.

Anselme Kangeta

Partagez: