Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Securité

Journée du 17 Mai: les habitants de plaine la Ruzizi rendent hommages aux FARDC

197views

Les habitants de Kamanyola en territoire de Walungu et ceux de la plaine de la Ruzizi saluent les efforts fournis par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo pour le rétablissement de la paix et la sécurité dans cette partie de la province du Sud-Kivu considérée comme foyer d’insécurité.

Ceci intervient à l’occasion de la célébration de la journée de la révolution et des FARDC, célébrée chaque année le 17mai et qui rappelle la prise de Kinshasa par les éléments de l’AFDL en 1997 sous Laurent Désiré Kabila.

Joints par le correspondant de Radio Maendeleo dans la plaine de la Ruzizi, plusieurs habitants estiment que ce dernier temps, les FARDC ont redoublé d’efforts pour arrêter des cas de vols des bêtes, les tueries des paisibles citoyens, les enlèvements et les braquages des véhicules.

Ils découragent par ailleurs les comportements de certains habitants qui continuent de collaborer avec des groupes armés locaux et étrangers opérationnels dans la plaine de la Ruzizi empêchant ainsi que le retour effectif de la paix.

D’autres insistent sur le fait que des sanctions devraient être infligées aux présumés bandits et leurs collaborateurs une fois dénoncés par la population, afin de décourager d’autres qui voudraient s’associer à leurs bandes.

« nous saluons les efforts fournis par l’armée depuis un temps dans notre Pays. Certes, la situation n’est pas encore rétablie totalement mais il y a de quoi se réjouir. Par exemple ici chez nous dans la Plaine de la Ruzizi, il y avait beaucoup de tracasseries sur les routes. La Route Nationale Numéro 5 était le théâtre des enlèvements, braquages, enlèvements et tueries. Aujourd’hui, nous remarquons un changement car des cas que nous vivons sont des cas isolés… à part la Plaine de la Ruzizi, nous voyons que du côté du Nord-kivu, la force des ADF Nalu a été atténuée. Certes des efforts sont à fournir mais nous louons le travail des FARDC », se réjouit Nakishukwa Mushalya, acteur de la société civile de Kamanyola, avant de rappeler « les FARDC ne peuvent pas réussir sans le concours direct avec la population parce que tous ces malfaiteurs se camouflent dans la population. Nous leur demandons aussi de ne pas se laisser tromper ou corrompre par ces bandits… la population doit également prêter mains fortes à l’armée car lle travaille jour et nuit pour notre sécurité et celle de nos frontières ».

Rappelons que c’est en date du 17 Mai que Laurent Désiré Kabila a marché sur Kinshasa avec l’Alliance des Forces Démocratique pour la Libération du Congo AFDL. Cette journée dite de la libération marque la chute du régime de Mobutu. Depuis lors, elle est consacrée chaumée et payée sur l’ensemble de la République.

Etienne Mulindwa

Partagez: