Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Sud-kivu : Ngwabidje salue le professionnalisme des journalistes de radio Maendeleo

173views

Le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi appelle les journalistes de radio Maendeleo à ne pas abandonner le sérieux et le professionnalisme qui les caractérisent dans la récolte, le traitement et la diffusion des informations.

Il a lancé cet appel à l’issue de sa visite aux installations de radio Maendeleo mercredi 13 mai 2020

Théo Ngwabidje loue la qualité du travail abattu par radio Maendeleo et déclare apprécier son programme axé sur les informations de proximité.

Pour continuer à mériter davantage la confiance de ses millions d’auditeurs à travers la province et de ceux répandus partout dans le monde, le gouverneur du Sud-Kivu invite les journalistes de Maendeleo à ne pas lâcher l’élan initial

« radio Maendeleo, c’est la radio que j’écoute régulièrement. Vous êtes parmi les rares radios qui travaillent dans des conditions optimales. Vous êtes une radio de proximité à travers les relais communautaires que vous organisez sur l’ensemble de la province . je suis très satisfait du travil que réalisent les homes et les femmes passionnés par les médias. Être leader dans le monde de la radio, il faut le rester, vous ne pouvez gader cette position que si vous continuez à mettre du serieux et travail qui vous caractérisent chaque jour », a-t-il déclaré

Au terme de la visite guidée, les problèmes des taxes et rédévances qui opposent les médias du Sud-Kivu à la division de la communication et médias ont été soumis au gouverneur.

le directeur de radio Maendeleo Thais Bagula qui a mené ce plaidoyer, a montré que les médias recoivent des notes des débits qui ne réfletent pas la réalité.

C’est notamment la confusion entre un message publicitaire, et un message éducatif entretenue délibérement par la division provinciale de la communication et médias pourtant le système fiscal congolais est déclaratif. Thais Bagula montre que beaucoup de médias sont obligés de payer des taxes sur les publicités qu’ils n’ont pas diffusées. Cette situation plonge aujourd’hui les médias du Sud-Kivu dans l’incapacité de payer à temps les taxes dues à la province et au trésor public.

Le gouverneur a promis de s’impliquer étant donné que les médias sont partenaires au gouvernement provincial. Néanmoins, il demande aux médias de produire un document commun qui va lui permettre d’étudier à fond cette question.

Partagez: