Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Economie

Sud-Kivu : le groupe thématique mines de la société civile fustige l’exploitation illégale des minerais à Shabunda

326views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Le groupe thématique mine de la société civile dénonce l’exploitation illégale des minerais dans la rivière Elila en territoire de Shabunda . Il l’a fait savoir dans une déclaration rendue publique le Mercredi 05 Mai 2020 et dont copie nous est parvenue.

A en croire le coordonnateur du centre national d’appui au développement et à la participation populaire CENADEP en sigle, membre du groupe thématique mine de la société civile, des activités de l’exploitation illicite des minerais sont observées dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Selon Serge Namira, des exploitants sans titre ni qualité utilisent des engins semis industriels dont les dragues pour cette activité.
Notre source ajoute que cela a des conséquences néfastes sur l’environnement et l’économie de la province.

Serge Namira Signale que c’est depuis le mois de mars que cette pratique est observée et les auteurs produisent par jours 25 gramme d’or, une quantité qui devrait bénéficier à la province. Il exige l’implication des autorités pour mettre fin à cette pratique et que les coupables soient punis conformément à la loi.

« …nous avons appris qu’il ya une vingtaine des dragues qui est utilisé pour exploitation des minerais sur cette rivière, et la société qui le fait serait venu de Maniema, donc ces gens là exploitent sans document ni titre. Quand vous faites la multiplication en commençant par mars jusque maintenant nous sommes dans une tonne et demi d’or que la province est entrain de perdre comme ça et nous comme société civile nous devons alerter l’autorité provinciale pour qu’ensemble on puisse voir ce qu’on peut faire… » Souligne Serge Namira.

En réaction, le ministre provincial des mines, Venant Burume précise avoir tenue une réunion dans ce sens avec le groupe thématique mine de la société civile.

Le ministre souligne que ces gens seront identifiés et convoqués ici à Bukavu pour être attendus avant d’éventuelles sanctions car il s’agit de l’exploitation illicite. Venant Burume en profite pour mettre en garde ceux qui s’adonnent à ce genre d’activités qui n’aident en rien la province à maximiser les recettes.

Mapendo Linda

Partagez:
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x