Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Sud-Kivu : la fondation Alim Daad vient en aide aux victimes des inondations à Uvira

169views

Plus de cent sinistrés de la ville d’Uvira viennent de recevoir un don constitué des vivres et non vivres de la part de la fondation Alim Daad . La cérémonie de remise a eu lieu en présence de quelques agents de la mairie d’Uvira ainsi que du superviseur de la fondation Alim Daad le Scheik Djuma Mukoko .

Selon le coordonnateur de la fondation Alim Daad, le scheik Yassin Kapongo ce geste vise à compatir avec les familles touchées et qui ont perdue leurs biens ainsi que leurs maisons dans cette catastrophe.

« …Nous sommes une organisation humanitaire, et on ne pouvait pas rester indifférent face à cette situation, nos amis ont perdu tout leurs biens pendant cette catastrophe, ça nous a choqué ,c’est pour cela que nous sommes venus compatir avec eux en leur donnant quelques choses pour qu’ils puissent survivre ,on leur a amené du riz, des bâches et des pagnes, si Allah le permet nous reviendrons encore une fois avec une autre aide… » affirme Scheik KAPONGO

Les bénéficiaires de leurs cotés remercient la fondation Alim Daad pour ce geste car certains d’entre eux n’avaient plus de quoi manger et d’autres n’avaient pas d’habits.

L’un d’eux manifeste ici sa joie « …Nous disons merci à la fondation Alim Daad d’avoir pensé à nous, ils ont écouté notre cris d’alarme, vraiment que Dieu le bénisse, nous allons prier pour cette organisation afin qu’elle soit connus dans le monde entier, certains d’entre nous n’avaient pas d’habit ni quoi manger mais grâce à cette organisation nous allons manger aujourd’hui… »

A cette occasion le représentant du maire de la ville à cette activité loue les efforts consentis par cette organisation et demande à d’autres confessions religieuses d’emboiter le pas.
A noter que la fondation Alim Daad a également distribué des vivres à quelques familles vulnérables de la communauté musulmane se trouvant à Uvira.

Ceci pour leur permettre de vivre ce moment de Ramadan comme recommandé selon le coran c’est-à-dire gêner toute la journée et manger un repas équilibré pendant les heures de la soirée.

La cérémonie s’est déroulée au complexe scolaire Bitakwira situé dans la ville d’Uvira.

MAPENDO LINDA

Partagez: