Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Securité

Plaine de la Ruzizi: un officier FARDC assassiné par l’un de ses éléments à Katogota

118views

La situation est redevenue calme ce Lundi dans le village de Katogota en groupement d’Itara/Luvungi au lendemain de l’assassinat, dans la soirée de dimanche 3 Mai, d’un officier FARDC du 341è bataillon de réaction rapide basé à Katogota.

Selon le chef de ce village Eric Muvomo, cette situation a créé une panique au sein de la population au point que certains habitants ont commencé à abandonner leurs habitations craignant que la situation sécuritaire dégénère.

Tout en saluant la discipline et le comportement des militaires FARDC dans la gestion de cet incident, Eric Muvomo appelle la population au calme et à ceux qui ont fui de commencer à regagner leurs habitations.

Par rapport aux circonstances qui ont conduit à l’assassinat de cet officier major de son état et commandant de compagnie, le porte-parole du secteur opérationnel Sud Sud-Kivu le capitaine Dieudonné Kasereka indique que l’un des militaires de son unité qui a tiré sur lui.

Notre source précise que ce dernier sollicitait une autorisation à son commandant pour se rendre à Uvira. L’autorisation ayant été refusée pour motif non fondé, ce militaire est allé avant de revenir en état d’ivresse et tirer sur son commandant qui est décédé.

De son côté, le commandant de la 33ème Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos rassure que dans la même nuit, une équipe a été dépêchée sur place et le corps du défunt a été ramené à Bukavu.

Tout en réitérant son appel à la discipline au sein des troupes, le général Major Akili Muhindo Mundos rassure que les recherches se poursuivent pour appréhender l’auteur de ce crime afin qu’il soit déféré aux instances judiciaires.

Etienne Mulindwa

Partagez: