Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Sud-Kivu : La NDSCI dénonce le retrait forcé des francs Congolais auprès des banques et coopératives

361views

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile NDSCI dénonce le comportement de certains gérants des coopératives et directeurs des banques qui exigent à leurs membres le retrait d’argent en franc Congolais alors que leurs comptes sont alimentés en dollars américains.

Le président national de cette structure citoyenne Jean Chrysostome Kijana monte au créneau et indique que ces gestionnaires ne respectent pas le prix du taux de change fixé par la banque centrale du Congo.

Ceci par le fait que les membres retirent au taux de 1780FC le dollar alors qu’au marché, le taux varie entre 1800 et 1900 voire 2000FC le dollar se lamente le président national de la NDSCI.

Jean Chrysostome Kijana rappelle que la population du sud Kivu souffre et les gestionnaires des entreprises financières ne doivent pas profiter du coronavirus pour alourdir la souffrance des habitants.

Selon lui, c’est impossible qu’un détenteur d’un compte alimenté en dollar soit obligé de retirer l’argent en monnaie nationale.

Jean Chrysostome Kijana qualifie cette façon de faire du vol et d’escroquerie.

Le président national de la NDSCI signale aussi que certains partenaires qui appuient les organisations locales envoient l’argent en dollar américain.

Le retrait en franc Congolais perturbe les responsables de ces structures lors de la paie et l’achat des équipements des bureaux et d’autres dépenses.

La NDSCI estime que les gérants et directeurs des banques devraient informer les membres à travers un communiqué que le retrait s’effectue en franc Congolais au lieu de laisser les membres être surpris au guichet.

Jean Chrysostome Kijana demande aussi l’implication du gouverneur dans cette affaire comme il le fait dans la sensibilisation contre le coronavirus jusqu’en exigeant le port obligatoire des masques de protection contre le Covid19.

Anselme Kangeta

Partagez: