Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Securité

Fizi: un officier FARDC aux arrêts à Misisi pour avoir entretenu des barrières illégales

347views

Un officier des Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC ayant le rang de Major a été arrêté depuis mardi 28 avril 2020 par le commandant sous-secteur opérationnel à Fizi le colonel diplômé d’Etat-Major Katembo Honoré.

Cet officier FARDC est accusé d’entretenir des barrières illégales sur la route principale et plusieurs autres routes secondaires du territoire de Fizi dans la partie Sud de la province du Sud-Kivu.

Selon le colonel Katembo Honoré, une équipe a été mise en place par le commandant de la 33ème Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos afin de dénicher t démanteler toutes les barrières illégales telles que dénoncées par la société civile.

Il précise que l’opération a commencé par la suppression des barrières érigées sur la route menant vers les carrés miniers à Misisi et va se poursuivre pour décourager tous ceux qui sapent l’image de l’armée.

« la mission nous a été confiée par le commandant de la 33ème Région Militaire et nous sommes en train de l’exécuter comme il le faut. Au fait il y a des gens qui se mettent en coalition avec les FARDC et qui érigent des barrières pour faire payer des taxes illégales aux habitants. Nous avons commencé ici à Misisi sur la colline qui mène vers les puits d’or et nous allons continuer jusqu’à Lubichako et Nyange. Je viens même d’arrêter un Major qui se prétendait être de l’antenne T2 de la 33ème Région Militaire. Il est aux arrêts chez moi et je vais le transférer dès ce jeudi 29 Avril au commandement de la 33ème Région Militaire », explique ce haut gradé de l’armée avant de poursuivre « nous sommes avec la société civile locale et d’autres acteurs. Sur tout mon passage, j’ai adressé un message de paix. Il faut que la population ne soit pas tracassée. Et je serai là moi-même pour faire le suivi, m’assurer que les ordres émanant de la 33ème Région Militaire soient sont bien exécutés. En tout cas, nous sommes en train de décourager toutes les antivaleurs car nous sommes là pour la protection des intérêts de la population. Même tous ces groupes armés qui continuent à s’aventurer, nous les mettons en garde ».

Le colonel diplômé d’Etat-Major Honoré Katembo précise que la même opération va concerner également le balayage de tous les groupes armés résiduels qui tentent d’anéantir les efforts fournis par l’armée dans la stabilisation du territoire de Fizi.

Etienne Mulindwa

Partagez: