Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Securité

RDC: le leader du mouvement BDK Ne Muanda Nsemi arrêté à Kinshasa

256views

La Police a arrêté ce vendredi à aux environs de 11h45 Mr Zacharie Badiengila alias Ne Muanda Nsemi. L’assaut lancé contre lui et ses hommes a duré environ une heure. Certains de ses fidèles s’étaient déjà rendus après des cous des gaz lacrymogènes et d’autres tirs lancés par la Police. Plusieurs blessés sont signalés tant du côté de la police que de BDK. Selon actualite.cd, des policiers blessés sont déjà en train de recevoir les premiers soins.

Les négociations entamées depuis jeudi 23 Avril dans l’après-midi n’ont pas permis d’éviter la violence. Une ambulance a été dépêchée sur place et des morts sont également rapportés. Le bilan n’est pas encore connu.

Bref Contexte

Accusé notamment d’atteinte à la sûreté de l’État, Ne Muanda Nsemi s’était évadé de la prison de Makala, le 17 mai 2017. Plusieurs fois donné pour mort, il s’était finalement présenté le 6 mai 2019 dernier au siège du Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre (CNSA) aux côtés du président de cet organe, Joseph Olenghankoy.

Ramené en prison puis libéré provisoirement, cet ancien député, s’est autoproclamé Président le 4 janvier 2020. Il dit être bénéficiaire d’un coup d’Etat divin qui met fin, ajoute -il, à une présidence de mascarade de Félix Tshisekedi.

Ces dernières semaines, dans plusieurs vidéos, il a demandé de percevoir des indemnités en tant que député ou encore la réhabilitation de ses biens qui ont été détruits pendant les différents heurts entre ses hommes et les policiers.

Etienne Mulindwa

Partagez: