Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Politique

Bukavu: forte mobilisation au port Ihusi pour dire non à l’arrivée de la délégation en provenance de Kinshasa

Manifestants au port Ihusi de Bukavu
2.34Kviews

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Les militants de plusieurs mouvements citoyens de la province du Sud-Kivu, des acteurs de la société civile et plusieurs autres habitants sont mobilisés depuis la mi-journée de mardi 21 avril 2020 au Port Ihusi dans la ville de Bukavu.

L’objectif de cette mobilisation est de s’opposer à l’accostage de l’embarcation à bord de laquelle se trouvent les membres de la délégation envoyée de Kinshasa par le gouvernement centrale afin d’apporter assistance aux sinistrés des inondations en territoire et ville d’Uvira au sud du Sud-Kivu.

Avec des calicots et des sifflets, ces acteurs estiment que l’arrivée de ces personnalités constitue un risque majeur de propagation du coronavirus.

Selon eux, la ville de Kinshasa est l’épicentre de cette pandémie en République Démocratique du Congo et le fait de laisser des personnes arriver au Sud-Kivu expose la province à la contamination à grande échelle alors que ses deux premiers guéris venaient d’être enregistrés.

Nous refusons une assistance empoisonnée à Uvira. Nous avons des institutions sérieuses sur place ici à Bukavu qui peuvent acheminer cette assistance. Restez chez vous à Kinshasa et confinez-vous. Ce n’est pas nous qui avons décidé d’isoler Kinshasa au reste des territoires de la province », pouvons-nous lire sur différents calicots brandis par les manifestants et d’insister « si vous voulez venir, alors nous allons nous-même vous amener au centre d’isolement à Bwindi pour la quarantaine et c’est seulement après 14 jours si vos tests sont déclarés négatifs qu’on pourra vous permettre d’aller à Uvira.

Selon des sources concordantes, la délégation est arrivée à Goma lundi 20 Avril 2020 et devrait accoster à Bukavu par le port Ihusi ce mardi 21 avril 2020 dans l’après-midi. Pour l’instant, le nombre des manifestants au port ne fait que gonfler.

Un peu plutôt, l’un des membres de la délégation présidentielle Jean Jacques Elakano, cité par nos confrères de libregrandslacs.com, avait déjà tenu à rassurer l’opinion quant à cette mission à caractère humanitaire.

Pour ceux-là qui craignent le Covid-19, les mesures ont été prises, la délégation a été sensiblement réduite et les mesures barrières de distanciation ont été prises. Nous sommes une délégation de moins de 20 personnes dans  un avion affrété par le gouvernement, souligne-t-il.

Noter que le ministre Steve Mbikayi conduit la délégation du gouvernement national et Jean Jacques Elakano conduit la délégation de la présidence de la République.

Etienne Mulindwa

Partagez: