Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Politique

Sud Kivu : heurts entre militants de l’UNC et policiers ce jeudi à Bukavu et Walungu

383views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Au lendemain de l’arrestation à Kinshasa du président national de l’Union pour la Nation Congolaise UNC Vital KAMERHE, les militants de ce parti du Cap pour le Changement CACH se sont mobilisés dans les rues de la ville de Bukavu ce jeudi 9 avril 2020.

A plusieurs endroits de la ville, ils ont brulé des pneus pour démontrer à ciel ouvert leur colère.

Déjà très tôt le matin, les militants étaient regroupés à la paroisse Saint Jean Baptiste de CAHI ou ils ont brulés des pneus empêchant pendant plusieurs minutes la circulation des engins roulants.

Ce n’est qu’après une intervention de la police que ces militants ont été dispersés ouvrant ainsi le passage aux véhicules et motos.

Toujours la matinée de ce jeudi, d’autres militants ont établi leur quartier général au bureau communal de l’UNC de Kadutu à Funu.

Là aussi, la circulation était bloquée pendant plusieurs heures de l’avant midi. Après une intervention d’un escadron de la police, ces derniers ont fui dans tous les sens.

Les attroupements étaient également visibles au siège du parti à Bukavu juste à la Place Mulamba en commune d’Ibanda.

Sur le lieu vers 10h00, les éléments de la police ont dispersé les militants à coup de gaz lacrymogène  et en tirant en l’air des balles réelles.

Rencontré sur le lieu, un membre de l’UNC regrette ces incidents qui pour lui ne vise qu’à réclamer la libération de Vital Kamerhe.

« Nous pensons que cette arrestation est non seulement irrégulière mais aussi arbitraire parce qu’elle n’a pas suivie les règles que prévoient la loi.

Nous sommes en manifestation de colère. Les routes sont barricadées, les activités sont paralysées et nous ne savons pas la suite parce que la colère monte d’un cran du jour au jour » déclare ce militant qui a requis l’anonymat.

Au rond-point de l’Institut Supérieur Pédagogique ISP ainsi qu’à Camp TV d’autres scènes similaires ont été enregistrées.

En territoire de Walungu notamment à Walungu Centre et à Mugogo, l’on signale d’autres manifestations des militantes et militants de l’UNC qui exigent la libération sans condition de leur leader.

Ils ont barricadé différents tronçons routiers à l’aide des arbres abattus tôt le matin de ce jeudi 09 avril 2020.

Signalons que certaines personnes ont été interpellées au moment de ces échauffourées.

Expedit KYALU

Partagez: