Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Environnement

Sud-Kivu : l’arrivée des criquets pèlerins pourrait constituer une menace pour l’agriculture ( agronome David BUGEME)

193views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

La présence des criquets pèlerins constitue  une menace pour les cultures dans les provinces du Sud-Kivu et du Nord-Kivu ainsi que celle de l’Ituri.  L’alerte est de l’ingénieur agronome, le  professeur David BUGEME dans une interview avec Radio Maendeleo.

L’ingénieur agronome David BUGEME indique que les criquets pèlerins sont des insectes migrateurs qui se déplacent en groupe et sont très dangereux vis-à-vis des cultures.

Notre source indique que ces criquets sont signalés en masse dans la province de l’Ituri et ravagent toutes les cultures qu’ils trouvent sur leur passage. Il ajoute que ces insectes occasionnent la famine et l’insécurité alimentaire partout où ils passent.

David BUGEME alerte les gouvernements provinciaux de ces provinces et leur demande de prendre des dispositions nécessaires parce que si rien n’est fait, les provinces citées pourraient connaitre de sérieux problèmes dans le secteur de l’agriculture

« ils sont très dangereux à l’agriculture et d’ailleurs les dégâts causés par ces criquets on le compare aux calamités naturelles parce que partout où ces criquets sont passés c’est la famine et l’insécurité alimentaires totales … le grand problème est qu’ils consomment touts ce qu’ils trouvent sur leur chemin que ça soit de plantes sauvages ou cultivées et particulièrement les plantes vivrière , j’appelle le gouvernement de prendre toutes les dispositions comme ont le fait au Kenya , en Ouganda , en Ethiopie et partout dans les pays qui ont été atteints ».

David BUGEME ajoute que ces criquets se déplacent rapidement et peuvent parcourir cent-cinquante kilomètres par jours.

Rappelons que le secteur de l’agriculture est menacé par différentes maladies qui détruisent les champs. C’est par exemple la mosaïque qui attaque les maniocs et le wilt  bactérien qui s’attaque aux bananiers.

Ces maladies constituent actuellement la principale source de famine dans différents territoires de la province du Sud Kivu, précisent les spécialistes en la matière.

Sylvie Nabintu

 

Partagez: