Accueil Environnement Bukavu : en voie de s’écrouler, un pylône haute tension de la...

Bukavu : en voie de s’écrouler, un pylône haute tension de la SNEL présente une menace pour les habitants de Panzi

655

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Le pylône haute tension de la Société Nationale d’électricité SNEL situé sur avenue Bizimana  au quartier Panzi en commune d’Ibanda présente un danger pour les maisons construites sous ces files électriques.

La Colline sur laquelle est érigé ce pylône  présente des signes d’écroulement suite à des pluies qui s’abattent ce dernier temps sur la ville de Bukavu. Constat fait par radio maendeleo  lors d’une descente effectuée sur le lieu.

Cette colline est citée parmi les sites impropres à la construction indique le président de la société civile noyau de Panzi Papy Fikiri. Il renseigne que des vies humaines sont en danger sur cette colline. Notre source craint pour les personnes qui vivent le long de ces fils électriques car à tout moment le pylône peut s’écrouler.

Le président de la société civile sous noyau de Panzi Papy Fikiri demande à la société Nationale d’électricité SNEL de tout mettre en œuvre pour sécuriser ce pylône.

…. Vous voyez que  juste en bas il ya éboulement, nous demandons à la Société Nationale d’Electricité SNEL de s’impliquer parce que si rien n’est fait , nous allons assister à des événements malheureux or il est encore grand temps d’éviter le pire

Contacté, le directeur provincial de la SNEL Déo Mashali reconnait les faits et renseigne que sa société est préoccupée par cette situation. Mashali indique que la  SNEL est déjà à l’œuvre pour trouver des solutions durables à ce problème.

Nous avons déjà visiter le site , pour le moment nous avons terminer l’étape d’étude de faisabilité parce que nous voulons faire un ouvrage solide pour des travaux efficaces de façon à ne plus  y revenir la prochaine fois…. Nous sommes presque à quelques jours de début effectif de travaux sur terrain d’un moment à l’autre la population nous verra à l’œuvre sur le site de Gyamba… ajoute-t-il

Déo Mashali précise que le pylône dont il est question alimente une partie de la ville de Bukavu à savoir Karhale, Bagira et Kabare centre dont l’hôpital de Mukongola et la station de traitement d’eau de Murhundu.

Il ajoute même que tous les secteurs des axes Mudaka  et Kalehe  ainsi que la ville de Goma  au Nord Kivu sont alimentés grâce à ce pylône.

Sylvie Nabintu