Accueil Economie Sud-Kivu : l’exploitation des minerais ne bénéficie en rien à la province...

Sud-Kivu : l’exploitation des minerais ne bénéficie en rien à la province et la population riveraine

123

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


La province du Sud-Kivu n’a produit que 38Kg d’or au courant de l’année 2019, des résultats qui prouvent à suffisance qu’il y a eu des fuites dans l’exploitation des minerais dans la province du Sud-Kivu. Une situation qui ne permet pas la province de réaliser de projet de développement.

Révélation faite au cours d’un atelier d’évaluation de la gouvernance minière au Sud-Kivu qui se tient à l’hôtel Elizabeth en commune d’Ibanda.

Au cours de ces assises, les orateurs ont évoqué différents problèmes qui gangrènes le secteur minier en province, comme par exemple la fraude et la surtaxassions.

Pour palier ces problèmes, un des membres du groupe thématique mines de la société civile, Serge NAMIRA propose la création d’un guichet unique pour réduire sensiblement la fuite des minerais et la fraude signalées dans ce secteur.

Serge NAMIRA explique «… Nous avons trouvé qu’il y a beaucoup des taxes et d’impôts auxquels les opérateurs miniers sont assujetties à tel enseigne que ça tue la province, les communautés riveraines qui sont affectées par l’exploitation des minerais ne bénéficient rien  parce que tout simplement il y a beaucoup d’impôts, et toutes ces impôts obligent les opérateurs miniers à s’adonner à la fraude pour essayer un peu de s’en sortir.

Nous pouvons aussi recommander au gouvernement provincial de créer un guichet unique, et essayé de mettre fin à toutes les tracasseries qu’on observe le long de la chaine d’apprivoisement, parce que du puits jusqu’à l’entité de traitement on a des taxes qui fâchent et toutes ces taxes entre dans les poches des individus au lieu de renflouer les caisses de l’État »

Présente à cette activité la questeur de l’assemblée provinciale Blandine MOZA KALAFULA indique que les personnes qui sont attrapées dans la fraude minière au Sud-Kivu doivent répondre devant la justice et cela pourrait servir d’exemple à d’autres.

« C’est inconcevable qu’il y ait des particuliers qui exploitent des tonnes des minerais qui soient supérieures à l’exploitation de la province » ajoute l’élu de Mwenga.

Pour sa part le ministre provincial des mines, Venant BURUME encourage cette initiative, et indique que son ministère attend des propositions et stratégies qui permettront à la province de réaliser des grands projets de développement à travers l’exploitation des minerais.

A noté que cette activité qui a débuté ce mardi 28 janvier 2020, se clôture ce mercredi 29  Janvier 2020.