Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Bukavu : la NDSCI/Bagira dit non à la surfacturation de la consommation d’eau

120views

La nouvelle dynamique de la société civile noyau communal de Bagira dénonce la surfacturation dont sont victimes les consommateurs d’eau de la Régideso dans cette partie de la ville de Bukavu.

Certains abonnés se retrouvent facturer 30 à 40 mille francs congolais par mois.

Michel Lukula, président de la NDSCI noyau communal de Bagira souligne que c’est anormal que des consommateurs domestiques soient facturés comme des consommateurs intermédiaires ou abonnés spéciaux

« C’est inacceptable qu’une consommation de 3 ou 4m³ soit facturée à 30 000, 35 000 et 40 000 francs congolais la Regideso doit former ses agents. Ces derniers ne maîtrisent pas la tarification. Comment expliquer que les consommateurs domestiques soient facturés comme des consommateurs intermédiaires ou abonnés spéciaux ? Nous demandons la population au calme, nous allons y travailler pour canaliser leurs aspirations auprès des autorités compétentes », a-t-il expliqué.

A l’en croire, la NDSCI Bagira compte organiser des actions non violentes pour que les abonnés de la Regideso dans la commune de Bagira soient facturés conformément à leurs consommations.

Contacté par Radio Maendeleo, le Directeur provincial de la Régideso Jean Bosco Mwaka indele, indique que ce n’est pas un problème de surfacturation, mais tous ceux qui se lamentent ont un nombre important de factures impayées vis-à-vis de la Régideso.

Il indique que la Regideso est disposée à les desservir de nouveau en eau potable s’ils signent un contrat d’engagement moyennant paiement d’un acompte.

 Déogratias Cubaka

Partagez: