Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Bukavu: une visite à la prison centrale est conditionnée par le payement de l’argent

338views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Les visites dans les institutions pénitentiaires au Sud Kivu sont conditionnées par le payement des différents montants aux éléments commis à la garde.

Par exemple, à la prison centrale de Bukavu il est demandé aux visiteurs de payer un montant de 1000 francs pour une visite au quartier spécial et une somme de 500 francs congolais pour l’entrée dans la cour centrale.

Ce constat a été fait par votre radio à la prison centrale de Bukavu après une dénonciation de plusieurs victimes de cet état des choses.

Faute d’un tel payement, les visiteurs ne sont plus autorisés à accéder à la prison centrale de Bukavu pour visiter les leurs.

Le coordonnateur de l’organisation partenariat pour la protection intégrée PPI Me Pascal Mupenda regrette le monnayage des visites qui selon lui n’a pas de soubassement légal. Pascal Mupenda estime que cette façon de faire viole les droits fondamentaux des détenus.

“aucun texte ne le consacre. Au contraire la loi prévoit que tout détenu a des droits. Parmi ces droits, je cite le droit au logement, le droit à la visite, le droit aux soins de santé, le droit à la nourriture, le droit aux soins de santé et autres. Comprenez que priver un détenu de la visite est une violation flagrante de la loi. Il y a pas de texte consacrant le monnayage des visites comme cela est vécue à la prison central de Bukavu” insiste Pascal Mupenda.

Contacté à ce sujet, le ministre provincial de la justice Jospin Bitafwanwa dit avoir dépêché une équipe sur terrain pour s’enquérir de la situation.

Si cela est vrai, le ministre provincial de la justice promet de prendre des mesures punitives à l’endroit de ceux-là qui sont impliqués dans cette mafia.

Expedit Kyalu.

Partagez: