Podcasts

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Education

Bukavu : certains enseignants des écoles conventionnées catholiques et protestantes ont boycotté la rentrée scolaire ce lundi 6 Janvier

439views

ECOUTEZ LA RADIO EN LIGNE

Certaines écoles conventionnées catholiques et protestantes de la ville de Bukavu ont respecté le mot d’ordre des syndicalistes réunis au sein du Syndicat National des Enseignants des Écoles Catholiques SYNECATH et du Syndicat des Écoles Protestantes au Sud-Kivu demandant aux enseignants de ne pas reprendre le chemin de l’école à partir de ce lundi 6 janvier 2020.

Ces enseignants exigent la majoration de leurs salaires et la paie des enseignants non payés et des nouvelles unités.

Selon le constat fait par Radio Maendeleo, les élèves de la plupart d’écoles conventionnées catholiques et protestantes ont été renvoyés à la maison suite à l’absence des enseignants.

Dans la commune de Kadutu par exemple, l’Institut Fazili, l’EP Camp Cinéma, l’institut Kasali et le lycée Wima n’ont pas fonctionné. Les élèves ont été renvoyés à la maison à en croire nos sources.

Seule l’école primaire Asteria Urafiki, une école conventionnée catholique située à Cimpunda en commune de Kadutu, a fonctionné normalement.

Ici, tous les enseignants étaient présents et ont dispensé les cours normalement.

A l’institut Tumaini en commune d’Ibanda, les élèves ont aussi étudié normalement selon le constat fait sur place.

Les élèves de certaines écoles situées en commune d’Ibanda comme le collège Alflajiri , le Lycée Cirezi ou encore l’Institut Nyalukemba ont été renvoyés à la maison.

Les enseignants n’ont pas été visibles dans ces écoles selon le constat fait sur places.

Dans la commune de Bagira, le collège saint Paul et le Lycée Nyakavogo n’ont pas ouvert leurs portes ce lundi 6 Janvier.

Vous allez vous rappeler que des réunions des syndicats des enseignants au Sud-Kivu se sont multipliées pour appeler les enseignants à boycotter la rentrée scolaire de ce Lundi 6 Janvier 2020.

Ceci pour  appeler les autorités à respecter les accords dits de Bibwa.

De son côté, la ministre de l’éducation, Geneviève Mizumbi a dans un communiqué demandé aux enseignants de reprendre le chemin de l’école dès ce lundi en attendant la mise en application de l’accord dit de Bibwa.

Mapendo Linda

 

Partagez: