Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
Societé

Situation carcérale au Sud-Kivu: le député Jérémie Basimane interpelle le ministre de la justice

155views

Le député provincial Zirhumana Basimane Jérémie demande au gouvernement provincial de s’investir pour activer toutes les procédures et mécanismes pouvant conduire au désengorgement des prisons de la province du Sud-Kivu.

Cette demande est contenue dans une correspondance adressée au ministre provincial de la justice avec copie réservée à la rédaction de Radio Maendeleo.

Dans cette correspondance, cet élu du territoire de Kabare indique avoir effectué des visites d’inspection à la prison centrale de Bukavu et celle de Kabare pour s’enquérir de la situation des détenus.

A l’issue cette itinérance, Jérémie Basimane indique avoir dressé un constat « amer ».

« au cours de cette visite, mon constat a été amer vu les conditions dans lesquelles évoluent ces compatriotes qui ne doivent subir autre traitement que la rééducation pour les uns et la purgation de leur peine pour les autres… grande a été ma surprise de constater, lors de mon passage, que depuis 6 mois, ces prisonniers n’ont reçu la ration alimentaire venant du gouvernement provincial que deux fois ; que les uns meurent de faim et les autres de maladie au vu et au su de toutes les autorités, y compris vous-même qui avez la charge de la justice dans votre portefeuille… », écrit Jérémie Basimane.

Pour la prison centrale de Bukavu par exemple, ce cadre du Parti du Peuple pour le Reconstruction et la Démocratie PPRD dit avoir constaté que les détenus vivent dans des conditions précaires et sont exposées à de graves maladies.

Alors que cette maison carcérale était prévue pour 500 détenus, aujourd’hui elle 1745 parmi lesquels 133 détenus hommes, 44 femmes, 48 mineurs dont une fille et 8 nourrissons les uns nés à l’intérieur et les autres qui accompagnent leurs mères.

Au regard de ce qui précède, le député Jérémie Basimane recommande au Ministre de la justice de prendre des mesures qui s’imposent afin de placer les détenus dans de bonnes conditions.

« je vous recommande le désengorgement des prisons surtout celles de Bukavu et Kabare notamment en revoyant la liste des personnes qui devraient bénéficier de l’amnistie pour vous rassurer de ceux qui ont été réellement amnistiés et concrétiser la démarche pour le reste ; faire un plaidoyer aux instances judiciaires pour accélérer le traitement des dossiers des détenus afin que ceux qui ont purgé leurs peines soient relaxés, ceux qui sont arrêtés arbitrairement soient libérés purement et simplement et ceux qui sont détenus sans décision judiciaire soient fixés sur leur sort », recommande—t-il.

Jérémie Basimane recommande enfin au Ministre de s’investir pour la ration alimentaire prévue pour les prisons soit libérée de manière régulière, de doter les structures sanitaires affectées les prisons des médicaments et matériels mais aussi de libérer la prime mensuelle pour le personnel soignant.

Partagez: