Podcasts

Nous suivre sur Facebook

+243 997 334 468 info@radiomaendeleo.info
News

Bukavu: dix morts et d’importants dégâts matériels dans de nouveaux éboulements

166views

Dix morts, des blessés et plusieurs maisons endommagées ; c’est le bilan des éboulements qui se sont produits sur différents sites survenus dans la nuit de mercredi à jeudi 12 décembre 2019 après des pluies diluviennes qui se sont abattues sur une majeure partie de la ville de Bukavu.

Il s’agit des sites situés sur les avenues Ruzizi 3, Mukukwe et sur avenue de la Poste au quartier Ndendere dans la commune d’Ibanda ainsi sur avenue Kadurhu au quartier Nyakaliba dans la commune de Kadutu.

En rapport avec les cas du quartier Ndendere, le chef de ce quartier le Pasteur Albert Migabo Nyagaza indique que sur avenue Ruzizi 3 huit personnes ont été ensevelies par les décombres après l’écroulement d’un mûr sur la colline surplombant la rivière Ruzizi.

Il précise que ces personnes avaient déjà été sommées de quitter ces habitations car après une mission effectuée sur le lieu, il y a trois semaines, il avait été constaté que le risque d’éboulement était évident.

« nous sommes arrivés sur le lieu. Trois maisons sont tombées après les pluies. Dans l’une des maisons, il y avait six personnes et seulement deux ont été sauvées de justesse. Dans une autre maison, toutes les personnes ont été ensevelies. Il s’agit d’un lieu très dangereux parce que le moment même que j’étais encore sur place pour constater les dégâts, une autre parcelle a bougé et c’était un nouvel éboulement. Nous avons effectué une mission sur place et nous avons constaté que c’était un endroit invivable. Nous leur avons demandé de quitter ces maisons mais ils n’ont pas suivi notre appel. Voilà qu’aujourd’hui nous déplorons les dégâts humains », regrette le chef de quartier Albert Migabo Nyagaza ; avant de poursuivre « je crois que l’Etat doit nous aider. Ils doivent interdire des constructions à des endroits classés impropres à la construction. Nous interpellons surtout les services du cadastre et de l’urbanisme. Je crois que c’est maintenant ou jamais de réfléchir sur comment étendre la ville de Bukavu ».

Avec les huit morts de ce matin, le chef de quartier Ndendere précise que ce bilan porte à trente-cinq le nombre de personnes décédées dans les mêmes circonstances sur le même site.

Il ajoute qu’en ce qui concerne le cas de l’avenue de la Poste, un éboulement s’est produit vers le marché Feu Rouge et a occasionné la destruction de plusieurs maisons et d’importants dégâts matériels.

Dans la commune de Kadutu, par ailleurs, Mme Jocelyne Bahati est morte après avoir été ensevelie dans un éboulement qui a provoqué l’écroulement d’un mur de la maison où elle dormait, nous renseigne le chef de quartier Nyakaliba Herita Mbulanga.

Partagez: