Accueil Societé Sud-Kivu: le ministre de l’intérieur va arbitrer le conflit foncier entre l’INERA...

Sud-Kivu: le ministre de l’intérieur va arbitrer le conflit foncier entre l’INERA et le chefferie de Kabare

8
0

ECOUTER LA RADIO EN DIRECT


Le Ministre Provincial de l’intérieur et sécurité demande aux parties impliquées dans les conflits fonciers qui opposent la chefferie de Kabare et l’Institut National pour les Recherches en Sciences Agronomiques de s’abstenir de tout acte de violence qui irait dans le sens d’exacerber les tensions entre communautés.

Dans un entretien avec Radio Maendeleo, Lwabanji Lwasi Ngambo déclare être déçu par le fait que certaines personnes qui se réclament soit des peuples autochtones soit des agents de l’INERA/Mulungu choisissent plutôt de se rendre justice au lieu de s’adresser aux services compétents.

Cette déclaration fait suite aux derniers actes de certaines personnes qui ont déterré, Lundi 12 Novembre 2019, les bornes placées pour séparer la concession de l’INERA/Mulungu à celle de la chefferie de Kabare.

Cette situation a causé une panique dans le chef des habitants car certains ont recouru aux armés blanches pour se rendre justice alors que d’autres ont choisi de placer des barricades sur la route qui mène vers l’aéroport de Kavumo dans la soirée du même lundi.

Le Ministre Lwabandji Lwasi Ngabo appelle les uns et les autres au calme et rassure avoir pris contact avec le chef de la chefferie de Kabare ainsi que d’autres parties pour que la solution soit trouvée.

« nul ne devrait se faire justice. Nous devrions faire confiance à nos services, nous adresser à eux pour qu’ils puissent nous départager. Je désapprouve donc l’attitude des uns et des autres. Ceux descendent sur terrain avec des armes blanches et se permettre d’aller déborner. Quand on a placé des bornes, il y a des services compétents pour les enlever. J’insiste beaucoup sur ça… si non c’est un conflit qui ne devrait pas exister. Les titres de propriété existent et on sait dire aujourd’hui que tel terrain appartient à X et tel autre appartient à Y. Et pour ce qui concerne ce dossier, nous allons faire l’arbitrage entre les parties. Je suis en train en contact avec le chef de chefferie de Kabare et on devait se voir mais les conditions ne l’ont pas encore permis… je regrette de voir que j’étais déjà en train de parler de cette question dans le conseil restreint de sécurité mais par grande surprise j’ai été alerté qu’il y des peuples autochtones qui sont descendus dans la rue pour barricader la route. Moi je m’occupe de cette question et j’appelle tout le monde au calme… », insiste le Ministre.

Signalons que c’est depuis plus de deux semaines que la chefferie de Kabare et l’INERA/Mulungu se disputent une grande portion de terre.

Selon la chefferie de Kabare, l’INERA/Mulungu aurait exploité pendant plus longtemps une grande partie de sa concession alors que l’INERA/Mulungu confirme que cette portion de terre est sa propriété privée.

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de